Ecoutez Radio Sputnik
    International

    PO: Barak optimiste quant aux perspectives de règlement

    International
    URL courte
    0 0 0 0

    Lors d'un entretien à Sotchi avec le premier ministre russe Vladimir Poutine, le ministre israélien de la Défense Ehud Barak s'est dit optimiste quant aux perspectives du règlement au Proche-Orient.

    Lors d'un entretien à Sotchi avec le premier ministre russe Vladimir Poutine, le ministre israélien de la Défense Ehud Barak s'est dit optimiste quant aux perspectives du règlement au Proche-Orient, rapporte lundi le correspondant de RIA Novosti.

    "Nous percevons des perspectives de progrès sur le volet palestinien. Et le moment venu, la Syrie et le Liban parviendront à un règlement de paix dans la région", a déclaré M.Barak.

    Et d'ajouter qu'Israël attendait un signal de tous les sponsors du processus de règlement au Proche-Orient.

    "Nous comptons sur le soutien de la communauté internationale", a-t-il indiqué.

    "Nous vivons dans une région très complexe qui ne peut être comparée ni à l'Amérique du Nord ni à l'Europe", a souligné le ministre israélien de la défense.

    Et là, M.Barak a cité Winston Churchill qui avait dit un jour: "Le pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, l'optimiste voit l'opportunité dans chaque difficulté."

    "Voyant beaucoup de difficultés et d'opportunités, nous préférons rester optimistes", a-t-il poursuivi.

     M.Poutine a répliqué que les Russes disaient que le pessimiste n'était qu'un optimiste bien informé.

    "Nous ne cesserons d'être optimistes, bien qu'Israël soit confronté à une multitude de menaces, que ce soit le Hamas au sud, le Hezbollah au nord ou l'Iran", a assuré M.Barak.

    Des négociations de paix directes israélo-palestiniennes ont repris le 2 septembre dernier à Washington. Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu ont convenu de se retrouver désormais deux fois par mois pour tenter de faire avancer ces négociations au plus haut niveau.

    Membre du Quartette pour le Proche-Orient aux côtés des Etats-Unis, de l'Onu et de l'Union européenne, la Russie s'est engagée, pour sa part, à contribuer activement au progrès aux négociations palestino-israéliennes dans le but de parvenir à une paix solide et équitable dans la région.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik