Ecoutez Radio Sputnik
    International

    S-300 pour l'Iran: livraison suspendue en raison des sanctions (général russe)

    International
    URL courte
    0 0 0

    La Russie a suspendu la livraison de missiles sol-air S-300 à l'Iran, qui sont frappées par les sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU, a déclaré le chef d'Etat-major général russe Nikolaï Makarov.

    La Russie a suspendu la livraison de missiles sol-air S-300 à l'Iran, qui sont frappées par les sanctions du Conseil de sécurité de l'ONU, a déclaré mercredi à Moscou le chef d'Etat-major général russe Nikolaï Makarov.

    "Nous avons décidé de suspendre les livraisons de S-300 en Iran, ces missiles sont bien entendu concernés par les sanctions", a indiqué le général avant de préciser que l'avenir du contrat russo-iranien approprié "dépendait de la conduite de l'Iran".

    Téhéran et Moscou ont signé un contrat d'un montant d'environ 800 millions de dollars portant sur les livraisons à l'Iran de cinq divisions de missiles S-300 PMU-1 en 2007. Le contrat n'a pas été exécuté en raison de la protestation des Etats-Unis et d'Israël contre la vente d'armes à l'Iran. En 2008, les Iraniens ont annoncé le début des livraisons de composants pour les missiles russes. Moscou a démenti cette information.

    En juin 2010, le Conseil de sécurité de l'ONU a adopté la quatrième résolution prévoyant des sanctions contre l'Iran. Le document impose des restrictions sur la fourniture d'armes conventionnelles, dont les missiles, les chars, les hélicoptères d'assaut, les avions de combat et les bâtiments de guerre.

    Lire aussi:

    L'Iran intéressé par l'acquisition d'avions civils russes
    La Russie a livré des S-300 à l’Iran. Et après?
    La Russie entame la construction en Iran d’un centre de maintenance des S-300
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik