Ecoutez Radio Sputnik
    International

    START: Obama espère la ratification avant janvier

    International
    URL courte
    Traité START (300)
    0 1 0 0

    Le président américain Barack Obama a espéré que le Congrès ratifierait le traité de désarmement nucléaire russo-américain dit "nouveau START" au cours d'une session du "canard boiteux", soit entre les élections et le début du travail de la nouvelle composition du Congrès en janvier.

    Le président américain Barack Obama a espéré jeudi que le Congrès ratifierait le traité de désarmement nucléaire russo-américain dit "nouveau START" au cours d'une session du "canard boiteux", soit entre les élections et le début du travail de la nouvelle composition du Congrès en janvier.

    "Ce n'est pas un dossier traditionnellement démocrate ou républicain, mais plutôt une question de sécurité nationale américaine … C'est le genre de chose qui a toujours été soutenu par les deux partis au Congrès ", a-t-il déclaré devant les journalistes.

    Et de rappeler qu'il s'agissait de réductions très importantes des arsenaux nucléaires russes et américains.

    "Ce faisant, nous enverrons un signe fort à la Russie montrant notre sérieux à réduire les arsenaux nucléaires, mais aussi un signe fort montrant au monde que nous sommes sérieux quand il s'agit de non-prolifération", a souligné le président des Etats-Unis.

    Signé à Prague le 8 avril dernier après de très longs mois de négociations, le nouveau traité START prévoit un maximum de 1.550 têtes nucléaires déployées pour chacun des deux pays, soit une réduction de 30% par rapport à un niveau établi en 2002.

    Néanmoins, supposent des experts, le Congrès américain risque de bloquer la ratification du traité après les législatives de mi-mandat, les républicains ayant raflé la majorité à la Chambre des représentants et sérieusement entamé la majorité démocrate au Sénat, ce qui limite la capacité d'action du président.

    Dossier:
    Traité START (300)

    Lire aussi:

    Désarmement: la Russie respecte pleinement le Traité avec les USA
    Trump souhaite maintenir le nucléaire US «en haut de la liste»
    Suspension du traité New START: la Russie dit «niet»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik