Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Bouclier antimissile en Europe: Moscou prête à coopérer mais sous conditions

    International
    URL courte
    0 0 0

    La Russie est prête à coopérer avec l'OTAN dans le domaine de la défense antimissile et à créer un bouclier impliquant plusieurs pays à condition que les intérêts de tous les participants au projet soient respectés.

    La Russie est prête à coopérer avec l'OTAN dans le domaine de la défense antimissile et à créer un bouclier impliquant plusieurs pays à condition que les intérêts de tous les participants au projet soient respectés, a annoncé vendredi aux journalistes le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    "L'OTAN a proposé à la Russie de coopérer dans ce domaine. Nous avons écouté les propositions sur les formes que pourrait prendre une telle coopération. Nous partons du principe que s'il s'agit d'une coopération entre partenaires égaux en droits, qui commence par une analyse et une évaluation conjointe des risques qui existent dans le domaine de la prolifération des missiles, cette coopération est tout à fait possible", a indiqué le ministre russe.

    Selon lui, le président russe est prêt à faire part des propositions supplémentaires, qu'il avait déjà rendues publiques, au sujet de la création d'un système de défense antimissiles impliquant la Russie, les Etats-Unis et les pays européens.

    "A Lisbonne, le président Medvedev dévoilera notre position par rapport à ces problèmes. Si les parties font preuve de bonne volonté en se déclarant prêtes à coopérer sur un pied d'égalité, ce projet est tout à fait réalisable", a souligné le chef de la diplomatie russe.

    Lire aussi:

    Cybersécurité: Moscou prêt au dialogue, Washington tergiverse
    La Russie prête à reprendre le dialogue avec l'Otan
    Moscou promet de ne pas rester les bras croisés face au bouclier US en Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik