Ecoutez Radio Sputnik
    International

    START: Rasmussen appelle les USA et la Russie à accélérer la ratification

    International
    URL courte
    Traité START (300)
    0 0 01

    Le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen a appelé les Etats-Unis et la Russie à déployer le maximum d'efforts pour la ratification la plus rapide possible de leur nouveau traité de désarmement START.

    Le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen a appelé vendredi les Etats-Unis et la Russie à déployer le maximum d'efforts pour la ratification la plus rapide possible de leur nouveau traité de désarmement START.

    "Je serai très déçu si la ratification est retardée", a-t-il déclaré devant les journalistes à l'issue de la première réunion plénière des leaders des 28 pays de l'Alliance à Lisbonne, en insistant sur la porté du traité.

    Le nouveau traité START a été signé en avril dernier par le président américain Barack Obama et son homologue russe Dmitri Medvedev. Le document prévoit un maximum de 1.550 têtes nucléaires déployées pour chacun des deux pays, soit une réduction de 30% par rapport à un niveau établi en 2002.

    Le débat sur les délais de ratification du nouveau Traité START devient plus en plus vif au Sénat américain, le républicain Jon Kyl, autrefois plutôt partisan de la ratification, a soudain prétendu que la ratification pourrait ne pas intervenir avant 2011, en invoquant le programme chargé du Congrès et des problèmes complexes non résolus liés au traité START.

    M.Obama a besoin d'une majorité qualifiée de 67 voix sur 100 pour obtenir la ratification du nouveau traité START. Il insiste sur une ratification avant la fin de l'année car à partir du 3 janvier 2011, le Sénat siègera dans sa nouvelle configuration, issue des élections législatives de mi-mandat. Les républicains y seront 47, contre 41 aujourd'hui et la tâche du président sera plus compliquée.

    Dossier:
    Traité START (300)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik