Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Bouclier antimissile en Europe: Moscou sera invité (ambassadeur US à l'Otan)

    International
    URL courte
    Sommet Russie-OTAN à Lisbonne (45)
    0 0 0

    Les représentants des Etats-Unis et de l'Otan proposeront officiellement au président russe Dmitri Medvedev de coopérer dans la mise en place d'un bouclier antimissile (ABM) en Europe, a confirmé Ivo Daalder, ambassadeur américain auprès de l'Alliance.

    Les représentants des Etats-Unis et de l'Otan proposeront officiellement au président russe Dmitri Medvedev de coopérer dans la mise en place d'un bouclier antimissile (ABM) en Europe, a confirmé Ivo Daalder, ambassadeur américain auprès de l'Alliance.

    "… le président Medvedev sera demain ici (à Lisbonne, ndlr) et il sera invité à coopérer avec l'Alliance dans la mise en place d'un système de défense antimissile", a déclaré vendredi M.Daalder devant les journalistes américains, le service de presse de la Maison Blanche ayant transmis à RIA Novosti une sténo intégrale de ce point de presse.

    Selon le délégué permanent américain auprès de l'Otan, à la différence d'autrefois quand l'idée de la mise en place d'un bouclier antimissile constituait une pierre d'achoppement dans les relations entre la Russie et l'Alliance, le système proposé par l'administration Obama contribuera au rapprochement avec la Russie.

    Le secrétaire général de l'Otan Anders Fogh Rasmussen a évoqué à plusieurs reprises la nécessité de déployer un bouclier couvrant le territoire de Vancouver à Vladivostok et intégrant l'ABM américain, le futur système européen et les dispositifs antimissiles russes.

    Dossier:
    Sommet Russie-OTAN à Lisbonne (45)

    Lire aussi:

    Moscou: le Traité INF interdit le déploiement du bouclier antimissile US en Pologne
    Moscou promet de ne pas rester les bras croisés face au bouclier US en Europe
    Moscou: le bouclier antimissile US sur le territoire de ses alliés crée une menace
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik