Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Corées: Pékin préoccupée par les échanges de tirs

    International
    URL courte
    Pyongyang bombarde une île sud-coréenne (94)
    0 0 0

    Pékin est préoccupée par l'échange de tirs d'obus entre Séoul et Pyongyang et espère que la situation sur la péninsule coréenne restera stable, a annoncé mardi à Pékin le porte-parole de la diplomatie chinoise Hong Lei.

    Pékin est préoccupée par l'échange de tirs d'obus entre Séoul et Pyongyang et espère que la situation sur la péninsule coréenne restera stable, a annoncé mardi à Pékin le porte-parole de la diplomatie chinoise Hong Lei.

    "Nous exprimons notre inquiétude", a indiqué le haut diplomate en commentant la situation sur la péninsule coréenne.

    "Nous espérons que les parties intéressées déploieront davantage d'efforts pour préserver la stabilité sur la péninsule", a-t-il ajouté.

    La Corée du Nord a tiré mardi des obus vers l'île sud-coréenne de Yeonpyeong, faisant un mort et plusieurs blessés parmi les militaires et d'importants dégâts matériels.

    Séoul a immédiatement riposté aux frappes de son voisin par 80 tirs et, selon le ministre de la défense, l'armée sud-coréenne est placée en alerte maximum.

    La péninsule coréenne demeure formellement en état de guerre, car le conflit de 1950-1953 entre le deux Corées s'est achevé par la signature d'un armistice et non pas d'un traité de paix.

    Des échanges de tirs se produisent régulièrement entre les deux Etats: en 2010 des frappes similaires ont été effectuées en janvier et en août.

    La situation dans la région s'est nettement détériorée suite au naufrage de la corvette sud-coréenne Cheonan.

    Le Cheonan a sombré en mer Jaune le 26 mars dernier. L'accident a fait 46 morts, 58 marins ont été sauvés. Une commission d'enquête internationale composée d'experts américains et japonais a établi que le navire avait été détruit par une torpille nord-coréenne.  Pyongyang a catégoriquement nié toute responsabilité dans cette tragédie.

    Dossier:
    Pyongyang bombarde une île sud-coréenne (94)

    Lire aussi:

    Comment Trump pousse la Corée du Sud à la guerre
    La guerre de Corée n’aura pas lieu
    Les USA prêts à discuter avec Pyongyang du retrait de leurs troupes de la péninsule
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik