Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Tir d'obus nord-coréens: Séoul fait appel à l'Onu

    International
    URL courte
    Pyongyang bombarde une île sud-coréenne (94)
    0 0 0

    La Corée du Sud envisage de faire examiner par les Nations unies l'échange de tirs opéré mardi dans la mer Jaune avec Pyongyang, a annoncé une source au sein du ministère sud-coréen des Affaires étrangères et du Commerce extérieur, citée par l'agence de presse locale Yonhap.

    La Corée du Sud envisage de faire examiner par les Nations unies l'échange de tirs opéré mardi dans la mer Jaune avec Pyongyang, a annoncé une source au sein du ministère sud-coréen des Affaires étrangères et du Commerce extérieur, citée par l'agence de presse locale Yonhap.

    "Nous examinons la possibilité de soumettre ce différend à l'examen de l'Onu pour déterminer si l'action (opérée par Pyongyang) constitue une violation de la Charte des Nations unies", a indiqué la source.

    La Corée du Nord a procédé mardi des tirs d'artillerie vers l'île sud-coréenne de Yeonpyeong, faisant d'importants dégâts matériels, un mort et plusieurs blessés parmi les militaires.

    Séoul a immédiatement riposté aux frappes de son voisin par 80 tirs et, selon le ministre de la défense, l'armée sud-coréenne est placée en alerte maximum.

    Jusqu'à présent, la Corée du Nord n'a fait aucun commentaire.

    Dossier:
    Pyongyang bombarde une île sud-coréenne (94)

    Lire aussi:

    Pyongyang annule une manifestation culturelle prévue avec Séoul à la veille des JO
    Séoul doute que la Corée du Nord soit capable de ramener ses missiles dans l’atmosphère
    Vidéo d’un test de missile sud-coréen en réaction au tir de Pyongyang
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik