Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Portrait de Kim Jong-il, numéro un nord-coréen

    International
    URL courte
    0 0 0

    Kim Jong-il, est né le 16 février 1941. Succédé à son père, Kim Il-sung, il dirige la Corée du Nord depuis 1994. Il a qui a dirigé le pays entre 1948 et 1994. Il occupe aujourd'hui les fonctions de président du Comité de la défense nationale et de secrétaire général du Parti du travail de Corée.

    Kim Jong-il, est né le 16 février 1941. Succédé à son père, Kim Il-sung, il dirige la Corée du Nord depuis 1994.

    Il a qui a dirigé le pays entre 1948 et 1994. Il occupe aujourd'hui les fonctions de président du Comité de la défense nationale et de secrétaire général du Parti du travail de Corée.

    Lors de la conférence du Parti du travail de Corée, organisée en octobre 2010 pour la première fois depuis 44 ans, Kim Jong-Il  en a été réélu Secrétaire général, tandis que son fils et probable successeur, Kim Jong-Un, 27 ans, a été désigné au poste de vice-président de la Commission militaire centrale.


    C'est la première fois que le régime mentionne officiellement le nom du troisième fils du dictateur, qui aurait été désigné dans le plus grand secret l'an dernier. Un pas décisif qui confirme l'accélération du processus de transition dynastique alors que la santé de Kim Jong-il, 68 ans, s'affaiblit.

    Depuis la fin des années 1980, la Corée du Nord est accusée de mener un programme nucléaire clandestin. Début 1993, la Corée du Nord annonce son retrait du Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires et une crise diplomatique s'engage résolue par l'accord-cadre de 1994. Après plusieurs cycles de négociations comprenant la Corée du Sud, le Japon, les États-Unis, la Russie et la Chine, la Corée du Nord a plus ou moins montré des signes d'apaisement dans sa volonté d'acquérir l'arme nucléaire. Mais au final, elle procède à un essai nucléaire le 9 octobre 2006 et à un second, plus puissant et sans ambigüité sur sa nature, le 25 mai 2009.


    La poursuite de ce programme par Kim Jong-il est un sujet d'inquiétude pour la communauté internationale, d'autant plus que la Corée du Nord développe un programme de missiles balistiques pouvant servir de vecteur à l'arme nucléaire.

    Kim Jong-il a participé au relancement du dialogue entre les deux Corées, sur la base de la déclaration conjointe Nord-Sud du 15 juin 2000, en vue d'une réunification de la Corée.


    Lors du second sommet intercoréen au niveau des chefs d'État, organisé à Pyongyang du 2 au 4 octobre 2007, Kim Jong-il reçoit Roh Moo-hyun et les deux dirigeants signent un document commun où ils s'engagent à promouvoir la paix et la prospérité économique dans la péninsule.

    Lire aussi:

    Kim Jong-un, 67 ans au pouvoir, selon le conseiller de Trump à la sécurité nationale
    Ces secrets de Kim Jong-il passés sous silence en Corée du Nord
    Les réponses aux 10 questions sur Kim Jong-un les plus souvent posées sur Google
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik