Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Corées: la tension monte tout au long de 2010

    International
    URL courte
    Pyongyang bombarde une île sud-coréenne (94)
    0 0 0

    La mer Jaune a toujours été le théâtre de manœuvres d'intimidation entre les deux Corées, mais cette année, plusieurs événements ont fait monter la tension entre Séoul et Pyongyang.

    La mer Jaune a toujours été le théâtre de manœuvres d'intimidation entre les deux Corées, mais cette année, plusieurs événements ont fait monter la tension entre Séoul et Pyongyang. Bref rappel des faits:

    - Mars 2010: le Cheonan, une corvette de la marine sud-coréenne coule en mer Jaune après une explosion d'origine indéterminée. 58 des 104 marins présents à bord ont pu être sauvés.

    - Mai 2010: l'enquête internationale sur les causes du naufrage de la corvette sud-coréenne conclut qu'une torpille nord-coréenne a causé l'explosion. " Les preuves amènent de manière accablante à la conclusion que la torpille a été tirée par un sous-marin nord-coréen", indique le rapport des enquêteurs. Il n'y a aucune autre explication possible. De son côté, Pyongyang a démenti toute implication dans l'incident, l'un des plus graves depuis l'armistice de la Guerre de Corée en 1953.
    De peur de provoquer un conflit majeur, la Corée du Sud a renoncé à toute riposte militaire mais a saisi le Conseil de Sécurité des Nations-Unies pour demander de nouvelles sanctions contre le Nord. Une demande qui s'est heurtée aux vétos de la Chine et de la Russie qui n'ont pas épousé les conclusions de l'enquête.

    - Juillet-août 2010: des manœuvres militaires américaines et sud coréennes de grande envergure ont eu lieu en mer du Japon et en mer Jaune. Fin mai, des milliers de soldats sud-coréens ont également participé à des exercices militaires simulant, au sud de la frontière, une attaque de la avec la Corée du Nord. Fin juillet, cette dernière a menacé de recourir à une puissante dissuasion nucléaire face aux exercices militaires conjoints des Etats-Unis et de son voisin du Sud.

    - Août 2010: la Corée du Nord a capturé un navire de pêche sud-coréen en mer du Japon alors que Séoul poursuivait ses manœuvres de défense anti-sous-marine à proximité de la frontière, en dépit des menaces de représailles avancées par Pyongyang. Alors que Séoul réclamait la libération de l'équipage de ce navire de pêche, Pyongyang a tiré 10 obus d'artillerie dans ses eaux territoriales au large de sa côte ouest.

    - Septembre 2010: Pyongyang invite Séoul a des pourparlers militaires traitant notamment des frontières maritimes et interprétés comme un signe d'apaisement

    - Novembre 2010: la Corée du Nord bombarde l'île de Yeonpyeong, endommageant 50 bâtiments, faisant deux morts et plusieurs blessés. L'île de Yeonpyeong est située juste au sud de la ligne frontalière décrétée par les Nations unies après la guerre de Corée, mais elle se situe au nord de ligne de partage revendiquée par Pyongyang. La Corée du Sud réplique par 80 tirs d'artillerie.

    Dossier:
    Pyongyang bombarde une île sud-coréenne (94)

    Lire aussi:

    Pyongyang annule une manifestation culturelle prévue avec Séoul à la veille des JO
    Pyongyang appelle la Corée du Sud à «faire le bon choix»
    Comment Washington attise le militarisme en Corée du Nord
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik