Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Kouriles: l'ambassade de Russie à Tokyo reçoit une balle par courrier

    International
    URL courte
    Kouriles: tension entre la Russie et le Japon (166)
    0 0 0

    Le 7 février 2011, le jour où le Japon célébrait la journée des "territoires du Nord" (quatre îles russes constituant les Kouriles revendiquées par Tokyo) l'ambassade de Russie dans la capitale nippone a reçu une balle par courrier, rapporte l'agence Kyodo, se référant à la police.

    Le 7 février 2011, le jour où le Japon célébrait la journée des "territoires du Nord" (quatre îles russes constituant les Kouriles revendiquées par Tokyo) l'ambassade de Russie dans la capitale nippone a reçu une balle par courrier, rapporte l'agence Kyodo, se référant à la police.

    "Un employé de l'ambassade s'est présenté à la police avec le paquet sinistre lundi après-midi", indiquent les employés d'un commissariat de Tokyo.

    Outre la balle, l'enveloppe contenait un message "les territoires du Nord sont une terre japonaise".

    Les forces de l'ordre ont ouvert une enquête. Selon les informations disponibles, la lettre aurait été postée dans la préfecture de Kanagawa (centre-est de l'île Honshū).

    Des militants japonais d'extrême-droite ont organisé lundi une action de protestation en face de l'ambassade russe à Tokyo à l'occasion de la journée des "territoires du nord".

    Les activistes ont profané un drapeau russe. Les manifestants protestaient ainsi contre les récentes visites du président russe Dmitri Medvedev et de plusieurs hauts responsables de Russie dans les îles Kouriles du Sud.

    Le chef du gouvernement nippon Naoto Kan avait qualifié, plus tôt dans la journée, d'"inadmissible" la visite du président russe sur l'île de Kounachir en novembre dernier.

    Le Japon revendique quatre îles constituant la partie sud des Kouriles (Itouroup, Kounachir, Shikotan et Habomai) rattachées à l'Union soviétique à la fin de la Seconde Guerre mondiale. La Russie en a hérité après la chute de l'URSS. Ce différend empêche depuis 65 ans la signature d'un traité de paix entre les deux pays, et empoisonne encore leurs relations aujourd'hui.

    Dossier:
    Kouriles: tension entre la Russie et le Japon (166)

    Lire aussi:

    Des Su-35 russes dans les Kouriles: Moscou répond aux protestations de Tokyo
    Kouriles: le Kremlin exclut tout transfert automatique des îles au Japon
    Poutine: Moscou et Tokyo pourraient travailler ensemble sur les îles Kouriles
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik