Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Outrage au drapeau russe au Japon: Moscou réclame des poursuites

    International
    URL courte
    Kouriles: tension entre la Russie et le Japon (166)
    0 0 0

    Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a appelé les autorités judiciaires du Japon à engager des poursuites pénales contre les nationalistes coupables d'outrage infligé au drapeau national russe dans ce pays.

    Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a appelé les autorités judiciaires du Japon à engager des poursuites pénales contre les nationalistes coupables d'outrage infligé au drapeau national russe dans ce pays.

    "Non seulement nous avons exprimé notre protestation, mais nous avons en plus demandé aux autorités japonaises d'ouvrir un dossier pénal pour profanation du drapeau russe. Nous savons que les lois japonaises interdisent l'outrage aux symboles nationaux des Etats étrangers", a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse à Moscou.

    Des militants nippons d'extrême-droite ont organisé lundi une action de protestation en face de l'ambassade russe à Tokyo à l'occasion de la journée des "territoires du nord", nom donné au Japon aux quatre îles russes constituant les Kouriles du sud.

    Les activistes ont traîné par terre un drapeau russe déchiré et couvert d'inscriptions. Les manifestants protestaient ainsi contre les récentes visites du président russe Dmitri Medvedev et de plusieurs hauts responsables de Russie dans les îles faisant l'objet du litige entre les deux pays.

    Le chef de la diplomatie russe s'est déclaré étonné par la réaction des dirigeants japonais à ces visites. Selon lui, leur attitude tient vraisemblablement au désir de se rendre plus populaires aux yeux des électeurs.

    Dossier:
    Kouriles: tension entre la Russie et le Japon (166)

    Lire aussi:

    La bataille des îles Kouriles aura-t-elle lieu?
    Des Su-35 russes dans les Kouriles: Moscou répond aux protestations de Tokyo
    Une mission d’affaires japonaise visite les Kouriles pour la première fois
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik