International

Erdogan appelle Kadhafi à arrêter le bain de sang

International
URL courte
Manifestations anti-Kadhafi en Libye (399)
0 11
S'abonner

Intervenant devant les députés de son Parti de la justice et du développement (AKP), le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a appelé le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi à prêter l'oreille aux revendications de son peuple et à arrêter les effusions de sang dans le pays.

Intervenant mardi devant les députés de son Parti de la justice et du développement (AKP), le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a appelé le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi à prêter l'oreille aux revendications de son peuple et à arrêter les effusions de sang dans le pays.

"Les autorités libyennes ne doivent pas ignorer les demandes du peuple pour plus de démocratie (…) Aucun régime ne peut se maintenir longtemps au pouvoir s'il considère son peuple comme une menace et utilise la force contre lui", a déclaré le chef du gouvernement turc.

M.Erdogan a qualifié la Libye de pays frère, en ajoutant que la Turquie compatissait à sa douleur.

Les manifestations de protestation contre le régime se poursuivent en Libye depuis le 15 février dernier. Les autorités les répriment cruellement, en recourant même à des frappes aériennes. Selon les ONG, les débordements dans ce pays auraient déjà fait 500 morts et 4.000 blessés.

Une puissante contestation populaire a embrasé ces dernières semaines plusieurs pays arabes et a provoqué la chute des régimes tunisien et égyptien. En plus de la Libye, des troubles se poursuivent au Yémen et au Bahreïn. Des actions antigouvernementales se sont aussi déroulées en Algérie, en Irak et en Jordanie.

Dossier:
Manifestations anti-Kadhafi en Libye (399)

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Un Algérien et une Marocaine interpellés pour adultère, ils risquent jusqu’à deux ans de prison au Maroc
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik