Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Estonie: des élections pas totalement démocratiques (observateur)

    International
    URL courte
    0 0 0

    Les élections législatives, qui ont eu lieu dimanche dernier en Estonie, ″ne peuvent pas être considérées comme totalement démocratiques″, a déclaré lundi à RIA Novosti Marina Kotchetkova qui dirigeait le groupe des observateurs de la Communauté des Etats indépendants CIS-EMO.

    Les élections législatives, qui ont eu lieu dimanche dernier en Estonie, ″ne peuvent pas être considérées comme totalement démocratiques″, a déclaré lundi à RIA Novosti Marina Kotchetkova qui dirigeait le groupe des observateurs de la Communauté des Etats indépendants (CIS-EMO).

    ″Les élections parlementaires en Estonie montrent que malgré les évaluations traditionnellement positives émises par Bruxelles au sujet de la démocratie estonienne, les observateurs estiment que le système électoral et les institutions d’Estonie ne correspondent pas totalement aux exigences formulées envers un Etat démocratique contemporain″, a-t-elle constaté. 

    Selon Mme Kotchetkova, ″les observateurs internationaux ont trouvé étrange que 27,4 % des électeurs avaient voté par anticipation″.

    La mission de suivi de CIS-EMO a en outre établi que tous les participants au processus électoral n’avaient pas un accès égal aux médias. 

    D’après la chef de la mission, ″la presse a engagé une campagne visant à discréditer un des principaux partis d’opposition. A cet effet, elle a utilisé des enregistrements de conversations téléphoniques privées, ce qui ne correspond pas aux valeurs admises dans une société démocratique″.

    Mme Kotchetkova a également souligné que de nombreux habitants russophones d’Estonie étaient privés du droit de vote.

    Selon les informations les plus récentes, quatre partis estoniens ont franchi le seuil de 5% des voix nécessaire pour siéger au parlement. Le Parti de la réforme a conservé le pouvoir en recueillant 28,6% des suffrages. Le Parti du centre est arrivé en deuxième position avec 23,3%, suivi de l'Union Pro Patria et Res Publica (20,5%) et du Parti social-démocrate (17,1%).

    Le Parti russe d’Estonie n’a totalisé que 0,9% des voix.

    Lire aussi:

    Pologne : présentation du nouveau livre sur l’histoire du néonazisme ukrainien
    Estonie: le pays avancerait-il vers un «estexit»?
    Pas de menace russe pour l’Estonie, estime le Président finlandais
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik