Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Séisme au Japon: de nombreux sinistrés sans eau potable (témoins)

    International
    URL courte
    Séisme record au Japon (2011) (190)
    0 0 0

    Le tremblement de terre vendredi au Japon a laissé de nombreuses personnes sans eau potable, tandis que les magasins d'aliments sont assaillis par la foule, racontent à RIA Novosti des témoins oculaires.

    Le tremblement de terre vendredi au Japon a laissé de nombreuses personnes sans eau potable, tandis que les magasins d'aliments sont assaillis par la foule, racontent à RIA Novosti des témoins oculaires.

    "Les magasins sont ouverts, mais certaines personnes gagnées par la panique achètent de la nourriture et des boissons en grande quantité", a dit une habitante de Tokyo.

    Selon elle, les hôtels, les restaurants et les bureaux restent ouverts à Tokyo pour les personnes qui ne peuvent regagner leurs foyers. Le réseau téléphonique est instable, mais la téléphonie fixe est devenue gratuite.

    "Privés d'eau potable, les gens font fondre la neige", a dit un autre interlocuteur de l'agence.

    "C'était le séisme le plus puissant de ma vie. J'avais l'impression qu'il ne finirait jamais. Le première secousse très violente a été suivie d'une multitude de répliques", a-t-il raconté.

    Et d'ajouter que les sirènes retentissaient dans toute la ville, les gens étant appelés à garder leur calme et à se rassembler dans des endroits sécurisés.

    Un tremblement de terre très violent, de magnitude 8,8, suivi d'une forte réplique de magnitude 7,1, s'est produit le 11 mars au large de la côte nord-est du Japon. La secousse a été ressentie jusqu'à Tokyo, au centre de l'île. Les répliques n'étaient pas très fortes, mais l'on percevait distinctement les vibrations des bâtiments.

    Une évacuation partielle a été effectuée dans la capitale japonaise.

    Le dernier bilan disponible fait état d'une soixantaine de morts.

    De fortes répliques peuvent encore se produire pendant un ou deux mois, estiment les experts.

    D'après le centre d'alerte Alaska Tsunami Warning Center, le tsunami provoqué par ce séisme pourrait atteindre la côte ouest des Etats-Unis.

    Dossier:
    Séisme record au Japon (2011) (190)

    Lire aussi:

    Séisme, test nucléaire, trous dans le sol: ces réalités sismologiques peu connues
    Des journalistes US prennent le séisme chinois pour un test nucléaire nord-coréen
    Après le séisme du Sichuan, les sauveteurs russes offrent leur aide à la Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik