Ecoutez Radio Sputnik
    International

    South Stream: Belgrade compte obtenir 100 M EUR par an

    International
    URL courte
    Le gazoduc South Stream (382)
    0 0 0

    La Serbie compte se faire payer 100 millions d'euros par an pour le transit de gaz via son territoire après la construction du gazoduc South Stream, a annoncé à Belgrade le ministre serbe de l'Environnement Oliver Dulic.

    La Serbie compte se faire payer 100 millions d'euros par an pour le transit de gaz via son territoire après la construction du gazoduc South Stream, a annoncé mercredi à Belgrade le ministre serbe de l'Environnement Oliver Dulic.

    La construction du tronçon serbe de South Stream long de 470 km coûtera 700 millions d'euros. Plus de 2.000 personnes seront engagés sur le chantier.

    "C'est très important pour régler le problème de l'emploi pour notre population", a indiqué M.Dulic.

    Le projet South Stream bénéficie d'un plein soutien politique de la Serbie qui a été le premier pays à avoir réalisé une étude de faisabilité du projet, a rappelé M.Dulic.

    D'une capacité de 63 milliards de mètres cubes de gaz, le gazoduc South Stream reliera la Russie à l'Europe centrale et du Sud sous la mer Noire. La longueur du tronçon sous-marin sera d'environ 900 km et sa profondeur maximale, de plus de 2 km. La Russie a signé des accords intergouvernementaux avec la Bulgarie, la Serbie, la Hongrie, la Grèce, la Slovénie, la Croatie et l'Autriche pour construire le tronçon terrestre. Le coût du projet est évalué à 15,5 milliards d'euros. Le gazoduc doit entrer en service en 2015.

    Dossier:
    Le gazoduc South Stream (382)

    Lire aussi:

    La Serbie souhaite acheter du gaz russe via le Turkish Stream
    Un South Stream est inévitable?
    Belgrade s’attend à ce que le 2e pipeline Turkish Stream traverse la Serbie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik