International

Tchernobyl: l'Onu commémore le 25e anniversaire de la catastrophe

International
URL courte
Accident à la centrale nucléaire de Tchernobyl (95)
0 11
S'abonner

Une session plénière spéciale consacrée au 25e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl se tiendra mardi dans le cadre de la 65e session de l'Assemblée générale de l'Onu, rapporte mardi le correspondant de RIA Novosti.

Une session plénière spéciale consacrée au 25e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl se tiendra mardi dans le cadre de la 65e session de l'Assemblée générale de l'Onu, rapporte mardi le correspondant de RIA Novosti.

Les participants passeront en revue les problèmes liés au renforcement de la coopération internationale et à la coordination des efforts visant à étudier et à venir à bout des conséquences de la catastrophe de Tchernobyl.

Hier, une exposition photo consacrée à l'accident à la centrale nucléaire de Tchernobyl a été inaugurée au siège de l'Onu à New York.

La semaine passée, le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon a visité la centrale de Tchernobyl afin d'attirer l'attention de la communauté internationale sur les problèmes relatifs à la sécurité nucléaire sur fond d'accident dans la centrale nucléaire japonaise de Fukushima-1, provoqué par le séisme et le tsunami du 11 mars. Le secrétaire général de l'Onu a exhorté la communauté internationale à renforcer les normes de sûreté nucléaire afin d'éviter de telles tragédies à l'avenir.

Le plus grave accident nucléaire de l'histoire s'est produit dans la nuit du 25 au 26 avril 1986, à la centrale nucléaire de Tchernobyl, en Ukraine, non loin de la frontière biélorusse. L'explosion du 4e réacteur a provoqué la contamination radioactive d'une zone de 160.000 km² dans le nord de l'Ukraine, l'ouest de la Russie et le sud-est de la Biélorussie.

Dossier:
Accident à la centrale nucléaire de Tchernobyl (95)

Lire aussi:

Tensions dans le centre de Marseille où la police tente de disperser les manifestants - vidéos
Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Un homme de 75 ans en sang: les policiers de Buffalo démissionnent par solidarité avec leurs deux collègues suspendus
Engagement de GI en Tunisie: Washington accuse Moscou et tente de doubler Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook