Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: l'opposition refuse le dialogue

    International
    URL courte
    Contestation en Syrie (1168)
    0 01

    L'opposition syrienne refuse de participer au dialogue national, proposé la semaine dernière par les autorités syriennes, rapporte lundi le site de la chaîne Al-Jazeera.

    L'opposition syrienne refuse de participer au dialogue national, proposé la semaine dernière par les autorités syriennes, rapporte lundi le site de la chaîne Al-Jazeera.

    "La participation au dialogue national avec les autorités est inadmissible, tant du point de vue politique que citoyen, aussi longtemps que les meurtres de civils et les violences contre les manifestants continueront et que tous les prisonniers faits durant la contestation ne seront pas libérés", explique un communiqué de l'opposition.

    Le communiqué annonce également que "des manifestations pacifiques contre le régime existant et la désobéissance civile se poursuivront dans tous le pays".

    Ali Sadr ad-Din al-Bayanouni, un des leaders spirituels de la branche syrienne des Frères musulmans, a aussi confirmé le refus de ses partisans de négocier avec les autorités. Selon lui, "le régime actuel a perdu tous ses droits après que les troupes ont ouvert le feu sur leurs propres compatriotes".

    Des manifestations antigouvernementales se déroulent en Syrie depuis le 15 mars dernier. Selon les données de l'opposition, au moins 700 personnes ont été tuées depuis le début du mouvement de contestation. Les autorités rapportent que les émeutes ont fait 70 victimes parmi la population civile et près de 100 parmi les soldats et les policiers.

    Dossier:
    Contestation en Syrie (1168)

    Lire aussi:

    La Maison-Blanche exige la libération de tous les prisonniers politiques en Iran
    L'opposition syrienne voudrait rencontrer le gouvernement sans intermédiaires
    Manifestations en Iran: l’Onu commente la situation
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik