Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Fukushima: un haut niveau de radiation dépisté à 300 km au large du Japon

    International
    URL courte
    Séisme de 2011 au Japon et ses conséquences (136)
    0 211

    Des radiations plusieurs centaines de fois supérieures à la norme légale ont été enregistrées dans les sédiments marins prélevés à 300 km de la côte Est de l'île japonaise de Honshu, a annoncé l'agence Kyodo se référant au ministère japonais de l'éducation et de la science.

    Des radiations plusieurs centaines de fois supérieures à la norme légale ont été enregistrées dans les sédiments marins prélevés à 300 km de la côte Est de l'île japonaise de Honshu, a annoncé samedi l'agence Kyodo se référant au ministère japonais de l'éducation et de la science.

    "Les radiations risquent de produire des effets négatifs sur la faune et flore marine. Il s'agit des matières radioactives pénétrant dans l'environnement suite à une série d'accidents à la centrale nucléaire de Fukushima (nord-est du Japon)", selon les spécialistes cités par l'agence.

    Les niveaux du césium 134 et 137 sont respectivement de 260 becquerels par kilogramme et de 320 Bq/kg dans les échantillons prélevés dans 12 endroits situés à une distance de 15 à 50 km au large des préfectures de Miyagi et de Chiba entre le 9 et le 14 mai. En 2009, aucune trace de césium 134 n'a été détectée dans ces endroits, alors que le niveau de césium 137 était de 1 Bq/kg.

    En avril dernier, les spécialistes ont décelé des quantités de césium 25 supérieures à la norme dans plusieurs espèces de poissons au large de Fukushima.

    Une série d'accidents survenus dans la centrale japonaise de Fukushima-1 après le séisme dévastateur et le tsunami du 11 mars dernier a provoqué plusieurs fuites radioactives sur le site. Les autorités ont évacué la population vivant dans un rayon de 20 km autour de la centrale. Des traces de césium et d'iode radioactifs ont été détectées dans le sol, l'eau de mer et les denrées alimentaires.

    Dossier:
    Séisme de 2011 au Japon et ses conséquences (136)

    Lire aussi:

    Les Japonais préoccupés par l’utilisation des déchets de Fukushima
    Un puissant feu dévore la forêt autour de la centrale de Fukushima
    Japon: un robot-poisson conçu pour étudier le réacteur de la centrale Fukushima 1
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik