Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: la Russie appelle à des changements positifs urgents

    International
    URL courte
    Contestation en Syrie (1168)
    0 0 0

    Des changements positifs urgents s'imposent en Syrie, a déclaré le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov lors d'un entretien téléphonique avec son homologue syrien Walid Mouallem.

    Des changements positifs urgents s'imposent en Syrie, a déclaré samedi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov lors d'un entretien téléphonique avec son homologue syrien Walid Mouallem.

    "Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov s'est entretenu par téléphone avec son homologue syrien Walid Mouallem le 28 mai. M.Lavrov a noté l'importance de changements positifs urgents", a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères sur son site internet.

    Le ministre russe a confirmé que Moscou était hostile "au renvoi du dossier syrien au Conseil de sécurité de l'ONU", selon le communiqué.
    Les deux ministres ont "échangé leurs positions sur l'évolution de la situation en Syrie compte tenu des résultats de l'entretien téléphonique du 24 mai entre les présidents russe et syrien et des déclarations faites au sommet du G8 à Deauville", a rapporté le ministère.

    Le régime syrien fait face à une contestation populaire inédite depuis le 15 mars. Les manifestations syriennes s'inscrivent dans le prolongement des troubles qui secouent le monde arabe depuis plusieurs mois. Le président Bachar al-Assad a levé l'état d'urgence en vigueur depuis 1963. Alors que la révolte populaire prend de l'ampleur dans le pays malgré les réformes annoncées par le gouvernement, la pression internationale s'accroît sur Damas. Les Etats-Unis et l'UE ont introduit des sanctions contre les dirigeants syriens, notamment le président Assad.

    Dossier:
    Contestation en Syrie (1168)

    Lire aussi:

    Tentatives US d’empêcher la lutte antiterroriste en Syrie: Moscou promet une réponse
    La coalition américaine en Syrie, qui et que détruit-elle?
    Moscou: Ankara n’a aucun fondement juridique pour affirmer qu’Assad est un terroriste
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik