Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Yémen: l'armée prend d'assaut une ville rebelle

    International
    URL courte
    Manifestations anti-gouvernementales au Yémen (2011) (103)
    0 0 0

    Sept militaires yéménites ont été tués lors de la prise d'assaut de Zindjibar, ville du sud du Yémen aux mains d'extrémistes susceptibles d'être liés au réseau terroriste Al-Qaïda, rapportent les médias occidentaux.

    Sept militaires yéménites ont été tués lors de la prise d'assaut de Zindjibar, ville du sud du Yémen aux mains d'extrémistes susceptibles d'être liés au réseau terroriste Al-Qaïda, rapportent les médias occidentaux.

    Douze autres soldats ont été blessés. Le nombre de terroristes abattus n'a pas été communiqué.

    Zindjibar est tombée aux mains des terroristes le 27 mai. Depuis, les commandos ont dynamité plusieurs bâtiments administratifs de la ville.

    L'armée de l'air mène des raids réguliers sur cette ville de 20.000 habitants.

    La tension au Yémen est montée d'un cran après l'attentat perpétré vendredi dernier contre le président Ali Abdallah Saleh. Durant son hospitalisation en Arabie saoudite, c'est son fils Ahmed qui tient les rênes du pouvoir.

    Depuis début février, le Yémen est le théâtre de violentes manifestations anti-gouvernementales réclamant le départ du président Ali Abdullah Saleh, au pouvoir depuis plus de 30 ans. Plusieurs centaines de personnes ont trouvé la mort depuis le début de la contestation.

    Dossier:
    Manifestations anti-gouvernementales au Yémen (2011) (103)

    Lire aussi:

    Situation au Yémen: est-ce la fin de la guerre ou le début d’une nouvelle?
    Un nouveau nid terroriste apparaît au Moyen-Orient
    Rohani accuse l’Arabie saoudite de soutenir des terroristes au Yémen et en Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik