Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Légumes: l'interdiction russe conforme aux normes de l'OMC (officiel)

    International
    URL courte
    Bactérie tueuse: la Russie suspend les importations de légumes (39)
    0 0 02

    La suspension temporaire des importations de produits alimentaires en cas de menace pour la vie humaine est conforme aux normes de l'Organisation mondiale du commerce, a déclaré mardi Maksim Medvedkov, directeur du Département des négociations commerciales du ministère russe du Développement économique.

    La suspension temporaire des importations de produits alimentaires en cas de menace pour la vie humaine est conforme aux normes de l'Organisation mondiale du commerce, a déclaré mardi Maksim Medvedkov, directeur du Département des négociations commerciales du ministère russe du Développement économique.

    "Les normes de l'OMC n'empêchent pas les pays d'imposer des restrictions ou des interdictions sur les importations de produits en cas de menace pour la vie ou la santé des personnes, des animaux ou des plantes", a indiqué M.Medvedkov.

    Jeudi 2 juin, la Russie a suspendu les importations de légumes crus en provenance des pays de l'UE en raison de l'épidémie liée à la bactérie Eceh qui se propage en Europe. Le représentant de l'Union européenne à Moscou, Fernando Valenzuela, a déclaré que cette décision allait à l'encontre des normes de l'OMC, à laquelle Moscou cherche à adhérer.

    "Il faut attendre que tout se clarifie. Si l'UE nous prouve que les légumes ne présentent pas de risque pour la santé, nous étudierons la possibilité de lever l'interdiction", a conclu M.Medvedkov.

    Dossier:
    Bactérie tueuse: la Russie suspend les importations de légumes (39)

    Lire aussi:

    La Russie proteste contre les sanctions antirusses de Kiev auprès de l’OMC
    Le Sénat US approuve de nouvelles sanctions contre la Russie, la Corée du Nord et l'Iran
    L'UE se prépare à la guerre commerciale contre les USA
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik