Ecoutez Radio Sputnik
    Réacteur 4 de la centrale de Tchernobyl

    Accidents nucléaires: vers la création d'un centre d'intervention unifié

    © RIA Novosti. © Sputnik. Mikhail Fomichev
    1 / 2
    International
    URL courte
    0 2 0 0

    L'industrie nucléaire mondiale a besoin d'un centre d'intervention unifié afin de fournir les équipements indispensables et l'aide d'experts en cas d'urgence, a annoncé mardi à Moscou le directeur général de l'Association nucléaire mondiale (WNA), John Rich.

    L'industrie nucléaire mondiale a besoin d'un centre d'intervention unifié afin de fournir les équipements indispensables et l'aide d'experts en cas d'urgence, a annoncé mardi à Moscou le directeur général de l'Association nucléaire mondiale (WNA), John Rich.

    "Il est nécessaire de créer un centre international d'intervention d'urgence qui fournisse une aide appropriée ainsi que l'aide d'experts. Une réflexion sur ce sujet est capable de stimuler le développement de systèmes d'intervention d'urgence à travers le monde", a-t-il indiqué intervenant au Forum Atomexpo-2011.

    Le responsable a en outre souligné la nécessité de mettre au point un système unifié de "standards rigoureux" pour l'industrie atomique.

    "L'un des projets de l'Association est axé sur l'élaboration des standards devant être adoptés par tous les organismes de réglementation, comme c'est le cas dans l'aviation", a-t-il poursuivi.

    Le niveau de sécurité des centrales nucléaires peut augmenter sans dépenses considérables, a conclu M.Rich.

    La sécurité nucléaire est un sujet de première importance depuis l'accident sur la centrale japonaise de Fukushima-1. Le séisme dévastateur et le tsunami du 11 mars dernier ont provoqué plusieurs fuites radioactives sur le site. Les autorités ont évacué la population vivant dans un rayon de 20 km autour de la centrale. Des traces de césium et d'iode radioactifs ont été détectées dans le sol, l'eau de mer et les denrées alimentaires.

    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik