Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Basescu justifie l'attaque nazie contre l'URSS: Moscou indigné

    International
    URL courte
    0 0 0

    Moscou a exprimé son indignation envers les propos du président roumain, Traian Basescu, qui a justifié l'attaque de l'Allemagne nazie contre l'URSS, lit-on jeudi dans un communiqué du porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Alexandre Loukachevitch.

    Moscou a exprimé son indignation envers les propos du président roumain, Traian Basescu, qui a justifié l'attaque de l'Allemagne nazie contre l'URSS, lit-on jeudi dans un communiqué du porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Alexandre Loukachevitch. 

    "La Russie s'offusque des récents propos du dirigeant roumain qui a déclaré que s'il avait été à la place du maréchal Antonescu, il aurait lui aussi envoyé des soldats roumains participer à l'offensive lancée par l'Allemagne nazie contre l'Union soviétique", précise le document.

    En outre, M. Loukachevitch a qualifié d'"injustifiable" la validation de l'attaque qui a coûté à l'Union soviétique 27 millions de vies.

    Ceci ne peut s'expliquer par "de quelconques conditions politiques actuelles", a indiqué le diplomate.

    Le royaume de Roumanie est entré dans la Seconde guerre mondiale le 22 juin 1941 comme allié de l'Allemagne nazie. Les troupes roumaines ont pris part aux combats sur le front ouest aux côtés des soldats hitlériens.

    Ce n'est qu'après le coup d'Etat de 1944 qui a placé le roi Michel Ier au pouvoir que la Roumanie a pris part de la coalition antihitlérienne.

    Responsable de la mort d’au moins 280.000 juifs, Roumains et Ukrainiens, Ion Antonescu, ancien dictateur fasciste de la Roumanie, fut exécuté avec trois membres de son gouvernement.

    Lire aussi:

    Vente de corvettes: les Roumains mènent-ils la France en bateau?
    La Russie adresse de vives protestations à la Roumanie au sujet du vol Moscou-Chisinau
    Sa plaque d'immatriculation insulte un parti politique: il se voit retirer son permis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik