Ecoutez Radio Sputnik
    L'ex-premier ministre ukrainienne Ioulia Timochenko

    Timochenko: l'alternance politique possible en Ukraine

    © Sputnik . Grigoriy Vasilenko
    International
    URL courte
    Procès contre l'ex-première ministre Ioulia Timochenko (163)
    0 0 0

    L'ex-premier ministre ukrainienne, Ioulia Timochenko, souhaite fédérer l'opposition et les syndicats du pays pour provoquer un changement de régime politique en Ukraine.

    L'ex-premier ministre ukrainienne, Ioulia Timochenko, souhaite fédérer l'opposition et les syndicats du pays pour provoquer un changement de régime politique en Ukraine.

    "Nous menons actuellement des pourparlers avec les représentants des syndicats toujours actifs, avec les structures de la société civile et les forces d'opposition qui sont prêtes à coopérer avec nous", a indiqué Mme Timochenko dans une interview accordée jeudi soir à la chaîne ukrainienne TVi.

    "Avant la Journée de l'indépendance (24 août - ndlr), nous créerons une équipe forte et solidaire, qui nous permettra, avec l'appui du peuple ukrainien, de renverser ce régime", a lancé l'ex-chef du gouvernement national.

    Selon Mme Timochenko, le régime oligarchique actuel du président Ianoukovitch a conduit le pays vers un "effondrement économique et social".

    Viktor Ianoukovitch a remporté la présidentielle ukrainienne de 2010 face à Ioulia Timochenko, qui est ensuite passée dans l'opposition. A présent, Mme Timochenko est l'objet de plaintes pénales pour des abus de pouvoir qu'elle aurait commis en tant que premier ministre sous la présidence de Viktor Iouchtchenko (2005-2010). Elle qualifie son procès de politique.

    Dossier:
    Procès contre l'ex-première ministre Ioulia Timochenko (163)

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    L'acte 28 se poursuit place de la République à Paris avec des gaz lacrymogènes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik