Ecoutez Radio Sputnik
    International

    La remise du prix Quadriga à Poutine fait scandale en Allemagne

    International
    URL courte
    0 01

    Le scandale autour de la remise du prestigieux prix Quadriga au premier ministre russe Vladimir Poutine prend de l'ampleur en Allemagne car trois de ses membres ont quitté le conseil d'administration du prix en signe de protestation contre la décision du jury.

    Le scandale autour de la remise du prestigieux prix Quadriga au premier ministre russe Vladimir Poutine prend de l'ampleur en Allemagne car trois de ses membres ont quitté le conseil d'administration du prix en signe de protestation contre la décision du jury.

    Le prix Quadriga est décerné annuellement aux personnalités internationales incarnant "l'esprit de pionnier" et les aspirations au "bien commun".

    La remise du prix 2011 à Vladimir Poutine a provoqué un tollé en Allemagne. Ainsi, le co-président des Verts allemands Cem Ozdemir et le fondateur de Wikipédia Jimmy Wales ont préféré de quitter le conseil d'administration du prix. Récemment, l'historien allemand Edgar Wolfrum, a suivi l'exemple des MM Ozdemir et Wales, en qualifiant le choix du jury de "scandaleux".

    La première lauréate du prix, la publiciste allemande Silke Tempel, a également critiqué la décision du jury. "Poutine n'est définitivement pas le meilleur exemple de leadership", a-t-elle jugé dans une interview au journal Rhein-Neckar-Zeitung.

    La Russie n'a pour le moment fait aucun commentaire officiel à ce sujet.

    Parmi les lauréats du Quadriga des années précédentes figurent l'ex-président soviétique Mikhaïl Gorbatchev, les anciens chanceliers allemands, Helmut Kohl et Gerhard Schroeder, l'ex-leader tchécoslovaque Vaclav Havel et le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

    Lire aussi:

    La short list des photos présentées au concours Andreï Stenine
    Poutine: la Russie et l'Europe doivent être ensemble, Moscou y est prêt
    Vous devez à tout prix voir ça: ces filles russes dansent avec des sabres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik