Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Nucléaire: Pyongyang prône la reprise des pourparlers à six

    International
    URL courte
    Nucléaire coréen (374)
    0 0 0

    La Corée du Nord a annoncé son intention de reprendre le plus tôt possible les pourparlers à six (Chine, Corée du Nord, Corée du Sud, Etats-Unis, Japon, Russie) sur la dénucléarisation du pays, rapportent lundi les agences européennes citant le ministère nord-coréen des Affaires étrangères.

    La Corée du Nord a annoncé son intention de reprendre le plus tôt possible les pourparlers à six (Chine, Corée du Nord, Corée du Sud, Etats-Unis, Japon, Russie) sur la dénucléarisation du pays, rapportent lundi les agences européennes citant le ministère nord-coréen des Affaires étrangères.

    "Nous réitérons notre volonté de reprendre les négociations à six sans conditions préalables dans les plus brefs délais", a indiqué un porte-parole de la diplomatie nord-coréenne.

    Les 28 et 29 juillet, le vice-ministre nord-coréen des Affaires étrangères, Kim Kye-Gwan, et le représentant spécial des Etats-Unis, Stephen Bosworth, ont mené des pourparlers à New York. Au terme de ces entretiens, le responsable nord-coréen a annoncé que Pyongyang était prêt à poursuivre le dialogue avec Washington.

    "Les deux parties ont admis que l'amélioration des relations bilatérales et un accord pacifique sur la dénucléarisation de la péninsule coréenne répondent à leurs intérêts communs, et sont d'accord sur une poursuite du dialogue", informent les médias nord-coréens.

    La Corée du Nord s'est proclamée puissance nucléaire en 2005 avant d'effectuer une série des tests, s'attirant des sanctions de l'Onu. La coopération du pays avec l'AIEA a été interrompue en 2009. Fin 2010, la Corée du Nord a officiellement confirmé l'élargissement de son programme nucléaire.

    Dossier:
    Nucléaire coréen (374)

    Lire aussi:

    Comment Washington attise le militarisme en Corée du Nord
    Contacts Kim-Trump prévus: une chance de percée ou la reprise d’une longue routine?
    Vent de changement nord-coréen: cinq questions avant de dénucléariser Pyongyang
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik