Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Darfour: le leader du MJE assigné à résidence en Libye

    International
    URL courte
    0 0 0

    Les forces de l'ordre libyennes maintiennent l'assignation à résidence de Khalil Ibrahim, chef des rebelles du Mouvement pour la justice et l'égalité (MJE) au Darfour, a annoncé Amin Hassan Omar, chef de la délégation soudanaise aux négociations de paix de Doha.

    Les forces de l'ordre libyennes maintiennent l'assignation à résidence de Khalil Ibrahim, chef des rebelles du Mouvement pour la justice et l'égalité (MJE) au Darfour, a annoncé Amin Hassan Omar, chef de la délégation soudanaise aux négociations de paix de Doha.

    "Il ne l'autorisent même pas à se rendre au Soudan ou au Qatar – lieux où se tiennent les négociations", a-t-il indiqué sur les ondes d'une radio soudanaise.

    Auparavant, la presse locale avait rapporté que le leader des insurgés, dont dépend l'issue des négociations au Darfour, était malade et hospitalisé à Tripoli.

    Khalil Ibrahim a trouvé refuge en Libye en mai 2010. En dépit des demandes répétées de Khartoum pour forcer le chef du MJE à assister aux négociations du Qatar, Tripoli a refusé de satisfaire les revendications des autorités soudanaises. 

    Le 14 juillet dernier, le gouvernement du Soudan et le Mouvement pour la libération et la justice (un autre groupe rebelle du Darfour) ont signé un accord de paix.

    Un conflit armé entre les groupes rebelles darfouriens et les troupes gouvernementales a éclaté en février 2003. Selon l'ONU, les hostilités, les maladies et la famine ont fait environ 300.000 morts dans cette province. Les autorités soudanaises font état de 10.000 morts.

    Lire aussi:

    Une travailleuse humanitaire suisse a été enlevée au Soudan
    Soudan: l'état d'urgence instauré dans deux États non touchés par les conflits
    Deux avions militaires se heurtent lors d'un atterrissage au Soudan, huit blessés (vidéo)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik