Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ossétie/Sud: le peuple décidera s'il veut adhérer à la Russie (Poutine)

    International
    URL courte
    L'Ossétie du Sud et l'Abkhazie en quête d'une reconnaissance internationale (133)
    0 11

    L'adhésion de l'Ossétie du Sud à la Russie dépendra du peuple ossète, a déclaré lundi le premier ministre russe Vladimir Poutine, en visite dans un camp de jeunes près du lac Seliger, dans la région russe de Tver.

    L'adhésion de l'Ossétie du Sud à la Russie dépendra du peuple ossète, a déclaré lundi le premier ministre russe Vladimir Poutine, en visite dans un camp de jeunes près du lac Seliger, dans la région russe de Tver.

    "L'avenir dépendra du peuple ossète", a indiqué le chef du gouvernement en répondant à la question de savoir si l'adhésion de l'Ossétie du Sud à la Russie était possible.

    "Vous connaissez la position de la Russie: quand les dirigeants géorgiens ont entamé une action militaire, les autorités russes ont soutenu l'Ossétie du Sud", a ajouté le premier ministre.

    Dans la nuit du 7 au 8 août, Tbilissi a agressé la république d'Ossétie du Sud qui faisait formellement partie de la Géorgie. L'armée géorgienne a pilonné la capitale sud-ossète, Tskhinvali, la rayant pratiquement de la carte. Pour y mettre un terme, la Russie a lancé une opération visant à contraindre Tbilissi à la paix.

    Fin août 2008, Moscou a reconnu l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie, autre république géorgienne qui avait unilatéralement proclamé son indépendance.

    L'Ossétie est divisée en deux parties: l'Ossétie du Nord, qui est une république de la Fédération de Russie, et l'Ossétie du Sud, une ancienne province géorgienne.

    Dossier:
    L'Ossétie du Sud et l'Abkhazie en quête d'une reconnaissance internationale (133)

    Lire aussi:

    Bachar el-Assad se prononce sur le statut international de l’Ossétie du Sud
    Damas reconnaît l'Ossétie du Sud: un «acte profondément réfléchi»
    «Si l'Occident avait dit stop à Saakachvili, la guerre n'aurait pas eu lieu»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik