Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Venezuela: Chavez accuse l'opposition de préparer une intervention étrangère

    International
    URL courte
    0 0 0

    A son retour dimanche à Caracas de Cuba où il venait de subir la deuxième séance de chimiothérapie, le président vénézuélien Hugo Chavez s'en est prix de nouveau à l'opposition, en l'accusant de préparer une intervention étrangère dans le pays, rapporte l'agence mexicaine Notimex.

    A son retour dimanche à Caracas de Cuba où il venait de subir la deuxième séance de chimiothérapie, le président vénézuélien Hugo Chavez s'en est prix de nouveau à l'opposition, en l'accusant de préparer une intervention étrangère dans le pays, rapporte lundi l'agence mexicaine Notimex.   

    "La Table de l'unité démocratique (MUD, coalition des partis d'opposition du Venezuela, ndlr), projette d'attiser la violence et de déclencher une guerre intestine afin de déstabiliser le pays, et il faut le prendre très au sérieux", a-t-il déclaré dans un entretien téléphonique avec les leaders de son Parti socialiste unifié du Venezuela (PSUV).

    Et d'ajouter que l'opposition appelait de nouveau à une ingérence internationale dans les affaires du pays, en taxant de putschistes les généraux démocratiques, fidèles au peuple.    

    "C'est une violation pure et simple de la Constitution", a martelé M.Chavez.

    Traitant les leaders de l'opposition vénézuélienne de "nid de vipères", le président a comparé leurs projets aux scénarios du renversement des régimes au Proche-Orient.

    "On qualifie d'"insurrection pacifique" les tentatives de renverser manu militari les gouvernements en Syrie et en Libye, tout en y mettant à feu et à sang les villes et tuant des civils avec des armes envoyées par l'Europe et la CIA", s'est indigné M.Chavez.

    Selon le président vénézuélien, l'opposition agit sous la houlette des impérialistes et des Etats-Unis en premier lieu, en se préparant à ne pas reconnaître les résultats de la présidentielle de 2012 au Venezuela.

    Agé de 56 ans, Hugo Chavez, réélu à trois reprises depuis 1998, avait annoncé avant la découverte de son cancer son intention de briguer un nouveau mandat en 2012, et ne semble pas avoir changé d'avis depuis.

    Lire aussi:

    Crise au Venezuela: la fin du chavisme?
    Élections régionales au Venezuela: Trump a perdu, déclare le Président bolivien
    Sanctions US contre Maduro: le pétrole vénézuélien finalement épargné
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik