Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Affaire Litvinenko: pas d'extradition de citoyens russes (Medvedev)

    International
    URL courte
    Affaire Litvinenko (169)
    0 12
    S'abonner

    La Russie juge impossible l'extradition de ses ressortissants vers d'autres pays, a déclaré le président Dmitri Medvedev en commentant la position de Moscou sur l'extradition d'Andreï Lougovoy réclamée par la Grande-Bretagne.

    La Russie juge impossible l'extradition de ses ressortissants vers d'autres pays, a déclaré le président Dmitri Medvedev en commentant la position de Moscou sur l'extradition d'Andreï Lougovoy réclamée par la Grande-Bretagne.

    Après avoir rappelé que la Constitution russe interdisait l'extradition des ressortissants russes en vue de leur poursuite judiciaire dans un Etat étranger, M. Medvedev a fait savoir que Moscou "ne dérogerait jamais à ce principe".

    "Nous avons nous aussi beaucoup de questions à poser sur la façon dont certaines décisions sont exécutées, par exemple, en Grande-Bretagne, mais nous n'en parlons pas", a-t-il affirmé lors d'une conférence de presse à l'issue de négociations avec le premier ministre britannique David Cameron.

    Les autorités britanniques soupçonnent le Russe Andreï Lougovoy, ancien homme d'affaires, actuellement député de la Douma, d'avoir assassiné en 2006 à Londres un ex-officier du FSB, naturalisé Britannique, Alexandre Litvinenko. Elles réclament l'extradition de M. Lougovoy, mais Moscou oppose un refus catégorique.

    "Nous devons respecter nos systèmes judiciaires", a indiqué le chef de l'Etat russe, soulignant que la réponse de Moscou serait négative à toute demande d'extradition d'où qu'elle émane.

    Dossier:
    Affaire Litvinenko (169)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik