Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Libye/Syrie: l'APCE invite à sanctionner les auteurs des répressions

    International
    URL courte
    Contestation en Syrie (1168)
    0 0 0

    L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) exhorte les pays membres du Conseil à sanctionner rigoureusement les autorités libyennes et syriennes qu'elle juge coupables des violences perpétrées contre les participants aux manifestations antigouvernementales.

    L'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) exhorte les pays membres du Conseil à sanctionner rigoureusement les autorités libyennes et syriennes qu'elle juge coupables des violences perpétrées contre les participants aux manifestations antigouvernementales.

    "L'Assemblée est particulièrement préoccupée par la situation en Libye et en Syrie, où les autorités ont lancé une répression brutale contre leurs populations respectives, qui a fait des milliers de morts", lit-on dans le rapport "La coopération entre le Conseil de l'Europe et les démocraties émergentes dans le monde arabe". Ce document est actuellement examiné par les parlementaires européens.

    "Elle [l'Assemblée] invite les autorités des Etats membres du Conseil de l'Europe à prendre des sanctions fermes et effectives à l'encontre des personnes qui ont contribué ou contribuent aux violences contre les populations. Il ne peut y avoir aucune impunité pour les crimes contre l'humanité, quels que soient leurs auteurs", souligne le rapport.

    L'APCE a également appelé la communauté internationale, y compris la Cour pénale internationale (CPI), à engager une enquête sur ces crimes et à punir les coupables.

    L'Assemblée a en outre invité la Banque de développement du Conseil de l'Europe à "examiner la possibilité d'aider, dans toute la mesure du possible et sur la base de dispositions spécifiques, les démocraties émergentes du monde arabe situées dans le voisinage de l'Europe et la société civile des pays concernés". Le rapport ne précise toutefois pas les modalités d'octroi de cette aide.

    Dossier:
    Contestation en Syrie (1168)

    Lire aussi:

    Moscou juge nécessaire d’éviter la propagation de la crise au Conseil de l’Europe
    Strasbourg continuera à chercher des solutions pour sortir de la crise Russie-APCE
    11 millions d’euros en moins, l’APCE privée d’un tiers des subventions russes
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik