Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Bulgarie: l'Onu condamne les manifestations anti-Rom

    International
    URL courte
    0 0 0

    Le Haut Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) condamne les récentes manifestations anti-Rom en Bulgarie, a annoncé mardi aux journalistes le porte-parole du HCDH Rupert Colville.

    Le Haut Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH) condamne les récentes manifestations anti-Rom en Bulgarie, a annoncé mardi aux journalistes le porte-parole du HCDH Rupert Colville.

    "Il est déraisonnable que toute une communauté soit punie pour un crime commis par un de ses membres", a déclaré le responsable.

    "Nous sommes préoccupés par les discours haineux repris en chœur lors des manifestations anti-Rom", a indiqué M.Colville, notant que des émeutes avaient été enregistrées dans 14 villes bulgares.

    Le porte-parole a appelé les autorités du pays à entreprendre une enquête approfondie sur les récents événements. En outre, selon lui, une présence policière suffisante doit être assurée afin de protéger les habitants des quartiers rom.

    Les manifestations anti-Rom s'étendent en Bulgarie, où les troubles ont éclaté après la mort d'un jeune homme de 19 ans, renversé dans le village de Katunitsa, à 160 km à l'est de Sofia, par un minibus dont le conducteur a été présenté comme un proche du "tsar gitan" Kiril Rachkov.

    Les manifestants dénoncent le chômage et l'impunité dont bénéficie, selon eux, le crime organisé en Bulgarie, pays le plus pauvre de l'Union européenne.

    Lire aussi:

    La réticence des Bulgares à se marier enfin expliquée
    La Bulgarie commence sa présidence de l'UE, à quoi doit-on s’attendre?
    Scandale à l'Eurovision: le finaliste s'est rendu en Crimée en 2014
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik