Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Caucase du Sud: prochaines discussions sur la sécurité à la mi-décembre (Moscou)

    International
    URL courte
    La Russie reconnaît l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud (92)
    0 12

    Le prochain, le dix-huitième, volet des discussions sur la sécurité dans le Caucase du sud se déroulera à la mi-décembre à Genève, a annoncé mardi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Grigori Karassine à l'issue du dix-septième round de ces consultations.

    Le prochain, le dix-huitième, volet des discussions sur la sécurité dans le Caucase du sud se déroulera à la mi-décembre à Genève, a annoncé mardi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Grigori Karassine à l'issue du dix-septième round de ces consultations.

    "La chose la plus importante constatée par les participants à la rencontre, c'est la stabilité dans la région. Le résultat principal des discussions de Genève, dont le troisième anniversaire sera célébré dans une semaine, consiste dans la stabilisation de la situation dans son ensemble", a-t-il déclaré à RIA Novosti.

    Il n'en demeure pas moins que problème principal reste entier: la Géorgie et ses partenaires occidentaux, en premier lieu l'Union européenne et les Etats-Unis, refusent de reconnaître l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie et considèrent ces deux républiques comme une zone de conflit, a indiqué M.Karassine.

    Les discussions de Genève sur la stabilité et la sécurité dans le Caucase du sud ont débuté en octobre 2008, suite à l'attaque lancée en août de la même année par la Géorgie contre l'Ossétie du Sud. Elles réunissent les délégations géorgienne, russe et américaine, ainsi que les représentants de l'Abkhazie, de l'Ossétie du Sud, de l'Union européenne, de l'Onu et de l'OSCE.

    Dossier:
    La Russie reconnaît l'indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud (92)

    Lire aussi:

    «Si l'Occident avait dit stop à Saakachvili, la guerre n'aurait pas eu lieu»
    Damas reconnaît l'Ossétie du Sud: un «acte profondément réfléchi»
    La guerre des 5 jours en Ossétie du Sud: «la Russie a obtenu le plus important, la paix»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik