Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: la Russie et la Chine opposent leur veto au projet de résolution

    International
    URL courte
    Contestation en Syrie (1168)
    0 6 0 0

    La Russie et la Chine, détenteurs du droit de veto au Conseil de sécurité de l'Onu, ont de nouveau bloqué mardi un projet de résolution contre le régime de Bachar el-Assad

    La Russie et la Chine, détenteurs du droit de veto au Conseil de sécurité de l'Onu, ont de nouveau bloqué mardi un projet de résolution contre le régime de Bachar el-Assad.

    L'article 9 du projet présenté par les pays européens prévoit la possibilité d'imposer des sanctions contre la Syrie si les autorités ne mettent pas fin aux violences dans un délai de 30 jours.

    Craignant la réédition du scénario libyen, la Russie rejette toute résolution prévoyant des sanctions contre le gouvernement syrien. Bien que le projet déposé par des pays européens ne mentionne qu'une "menace de sanctions" envers le régime, la Russie et plusieurs autres membres du Conseil de sécurité s'y opposent.

    La Syrie est secouée par un mouvement de contestation du régime de Bachar el-Assad. Les troubles ont débuté à Deraa (sud) avant de s'étendre à d'autres villes. Selon les données de l'Onu, la répression de la révolte populaire par les forces de sécurité aurait fait plus de 2.700 morts.

    Pour sa part, Damas dément ce chiffre et affirme que près de 800 militaires et policiers ont été tués par des "éléments terroristes armés" et évalue à 1.400 le nombre des victimes des deux côtés.

    Dossier:
    Contestation en Syrie (1168)

    Lire aussi:

    La Russie et la Chine mettent leur veto à une résolution de l'Onu sur la Syrie
    Ambassadeur adjoint russe à l’Onu: la résolution sur la Syrie est «odieuse et déficiente»
    Assad: la coalition dirigée par les USA n’a jamais réellement lutté contre le terrorisme
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik