Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Syrie: le veto russe, dernière chance pour le dialogue (Moscou)

    International
    URL courte
    Contestation en Syrie (1168)
    0 0 0

    Le veto russe au Conseil de sécurité de l'Onu constituait la dernière chance de mettre en place un dialogue entre les autorités et l'opposition de Syrie, a annoncé lundi à Moscou Mikhaïl Marguelov, président de la Commission pour les Affaires internationales du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

    Le veto russe au Conseil de sécurité de l'Onu constituait la dernière chance de mettre en place un dialogue entre les autorités et l'opposition de Syrie, a annoncé lundi à Moscou Mikhaïl Marguelov, président de la Commission pour les Affaires internationales du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

    "Le veto russe contre la résolution sur la Syrie n'est ni une carte blanche autorisant le régime actuel à faire ce qu'il veut, ni une indulgence", a-t-il indiqué à l'issue d'une réunion avec une délégation de l'opposition syrienne.

    "Nous avons épuisé tous les moyens fournis par le droit international. Le veto russe est le dernier appel au pouvoir et à l'opposition à renouer le dialogue national", a poursuivi M.Marguelov.

    Le responsable a en outre souligné que la Russie était prête à déployer à cet effet "toute (…) son influence politique".

    "Seuls les Syriens peuvent résoudre leurs problèmes internes et la Russie est prête à les épauler dans cette tâche", a conclu le sénateur.

    Depuis mars dernier, la Syrie est secouée par un mouvement de contestation du régime du président Bachar el-Assad. Selon les Nations unies, la répression de la révolte populaire en Syrie a fait plus de 2.900 morts. Les leaders de plusieurs Etats occidentaux ont appelé le leader syrien, Bachar el-Assad, à démissionner.

    Mardi 4 octobre, le Conseil de sécurité de l'Onu a toutefois échoué à adopter une résolution menaçant le régime syrien de sanctions, la Russie et la Chine ayant opposé leur veto au projet jugé contreproductif.

    Dossier:
    Contestation en Syrie (1168)

    Lire aussi:

    Attaques médiatiques contre le veto russe au Conseil de sécurité : un nouvel épisode
    Ambassadeur syrien en Russie: votre pays a empêché le projet de démantèlement de la Syrie
    L’Occident a trouvé un moyen de contourner le veto russe au Conseil de sécurité
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik