Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Affaire Bout: Moscou sanctionne des fonctionnaires américains

    International
    URL courte
    L'affaire Viktor Bout (116)
    0 0 0

    Les hauts fonctionnaires américains et les employés de l'Agence antidrogue (DEA) impliqués dans l'arrestation de Viktor Bout, entrepreneur russe accusé de trafic d'armes et incarcéré aux Etats-Unis, se sont vu interdire d'entrer sur le territoire russe, écrit lundi le quotidien Moskovskie Novosti.

    Les hauts fonctionnaires américains et les employés de l'Agence antidrogue (DEA) impliqués dans l'arrestation de Viktor Bout, entrepreneur russe accusé de trafic d'armes et incarcéré aux Etats-Unis, se sont vu interdire d'entrer sur le territoire russe, écrit lundi le quotidien Moskovskie Novosti.

    Cette liste de citoyens américains "indésirables" a été dressée en réponse à la "liste Magnitski".

    Viktor Bout a été arrêté en 2008 dans un hôtel de la capitale thaïlandaise, Bangkok, après avoir essayé de vendre un arsenal de fusils et de missiles air-surface à des agents secrets américains se faisant passer pour des guérilleros des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), organisation qualifiée de terroriste par Washington.

    Le 16 novembre 2010, Viktor Bout, qui rejette toutes les accusations portées contre lui, a été extradé aux Etats-Unis après une longue bataille judiciaire russo-américaine, ce qui a provoqué de vives protestations de Moscou. Selon les avocats de M.Bout, son procès doit être "annulé pour cause d'extradition illégale".

    Dossier:
    L'affaire Viktor Bout (116)

    Lire aussi:

    Le Canada se propose de mettre au point sa version de l’acte Magnitski
    La Russie promet de riposter à l’adoption d'une «loi Magnitski» par le Canada
    Le parlement canadien adopte une «loi Magnitski» malgré la menace de riposte russe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik