Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Charia en Libye: l'UE appelle au respect des droits de l'Homme

    International
    URL courte
    Manifestations anti-Kadhafi en Libye (399)
    0 01

    L'UE exhorte les nouvelles autorités libyennes à "respecter les droits de l'Homme et les principes démocratiques" en réponse au souhait des nouvelles autorités de réintroduire la charia (loi islamique) dans le pays, a déclaré lundi la porte-parole de la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton, Maja Kocijancic.

    L'UE exhorte les nouvelles autorités libyennes à "respecter les droits de l'Homme et les principes démocratiques" en réponse au souhait des nouvelles autorités de réintroduire la charia (loi islamique) dans le pays, a déclaré lundi la porte-parole de la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton, Maja Kocijancic.

    "Nous attendons de la nouvelle Libye qu'elle soit fondée sur le respect des droits de l'Homme et des principes démocratiques", a indiqué la porte-parole de la diplomatie européenne.

    Dimanche, le président du Conseil national de transition libyen (CNT), Mustapha Abdel Jalil, a annoncé qu'"en tant qu'Etat islamique, nous avons adopté la charia comme  que source principale de la législation. De ce fait, toute loi qui violera la charia sera légalement nulle et non avenue".

    M.Jalil a cité en exemple la loi interdisant la polygamie et autorisant le divorce sous l'ancien régime libyen. "Cette loi est contraire à la charia et n'est donc plus en vigueur", a déclaré Moustafa Abdel Jalil.

    Dossier:
    Manifestations anti-Kadhafi en Libye (399)

    Lire aussi:

    Le Front al-Nosra compte en Syrie plus de 15.000 djihadistes
    L’Égypte et la Libye créent un «état-major commun» pour combattre le terrorisme
    Paris a-t-il sollicité l’aide d’Alger sur la question de la tenue des élections en Libye?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik