Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Une délégation de la Marine nord-coréenne en visite en Russie

    International
    URL courte
    0 0 0

    Une délégation de la Marine nord-coréenne conduite par le contre-amiral Kim Myong-sik est arrivée lundi à Petropavlovsk-Kamtchatski en provenance de Vladivostok, dans le cadre de sa visite officielle en Russie, a annoncé le porte-parole des Troupes russes du nord-est de la Russie.

    Une délégation de la Marine nord-coréenne conduite par le contre-amiral Kim Myong-sik est arrivée lundi à Petropavlovsk-Kamtchatski en provenance de Vladivostok, dans le cadre de sa visite officielle en Russie, a annoncé le porte-parole des Troupes russes du nord-est de la Russie.

    Le contre-amiral Kim Myong-sik, commandant de la flotte de l'Est de la Marine nord-coréenne, rencontrera des membres du commandement des Troupes russes du nord-est de la Russie, avant de se rendre au musée militaire de Petropavlovsk-Kamtchatski ainsi qu'à la base de sous-marins nucléaires de la flotte russe du Pacifique, à Vilioutchinsk.

    La délégation militaire nord-coréenne séjournera en Russie jusqu'au 27 octobre. Le 20 octobre, elle a déjà rencontré le commandant par intérim de la flotte russe du Pacifique, le contre-amiral Sergueï Avakiants. A Vladivostok, les hauts gradés nord-coréens se sont rendus à bord du destroyer Marchal Chapochnikov et du sous-marin diesel Krasnokamensk, avant de visiter une unité de fusiliers marins.

    Le commandant de la région militaire russe de l'Est, l'amiral Konstantin Sidenko, a effectué une visite en Corée du nord du 22 au 26 août 2011. Ses entretiens avec les commandants de l'Armée populaire nord-coréenne ont porté sur une coopération militaire bilatérale, sur l'organisation d'exercices terrestres et navals conjoints ainsi que sur des visites amicales croisées des bâtiments de guerre russes et nord-coréens.

    Lire aussi:

    Des navires de la Flotte russe du Pacifique quittent Shanghai
    La Marine russe se prépare à accueillir 11 nouveaux sous-marins nucléaires
    Comment les sous-marins «trous noirs» de la Corée du Nord menacent les États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik