Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Mort de Kadhafi: des images "dégoûtantes" (Poutine)

    International
    URL courte
    Kadhafi annoncé mort (56)
    0 23110

    Lors d'une intervention devant les membres du Front populaire, le premier ministre russe Vladimir Poutine s'est déclaré "révolté" par les images de la mort du dirigeant libyen déchu Mouammar Kadhafi, diffusées par les médias, et par le traitement réservé à sa dépouille mortelle.

    Lors d'une intervention mercredi devant les membres du Front populaire, le premier ministre russe Vladimir Poutine s'est déclaré "révolté" par les images de la mort du dirigeant libyen déchu Mouammar Kadhafi, diffusées par les médias, et par le traitement réservé à sa dépouille mortelle.

    "La quasi-totalité de la famille de Mouammar Kadhafi a été tuée. Son corps a été exposé sur toutes les chaînes de télévision du monde. Il était impossible de regarder ces images sans écœurement. Il est tout ensanglanté, blessé, encore vivant, puis achevé (...) et on exhibe tout ça sur les écrans", s'est indigné le chef du gouvernement.

    Bien des zones d'ombre entourent les circonstances de la mort de Mouammar Kadhafi le 20 octobre près de sa ville natale de Syrte. Le Conseil national de transition, au pouvoir en Libye, affirme qu'il est mort de tirs croisés lors de sa capture dans une canalisation d'évacuation d'eau.

    Selon une autre version, le colonel a été assassiné d'une balle dans la tête par les forces du CNT après avoir été torturé. Son fils Moatassem Billah a trouvé la mort le même jour. Ils ont été inhumés mardi dans la plus grande discrétion quelque part dans le désert libyen.

    Le Front populaire est une coalition créée sur proposition de Vladimir Poutine autour de Russie unie, parti au pouvoir qu'il dirigeait, en prévision des législatives de décembre 2011.

    Dossier:
    Kadhafi annoncé mort (56)

    Lire aussi:

    Cousin de Kadhafi: les partisans de la Jamahiriya prêts à revenir au pouvoir en Libye
    Saïf al-Islam Kadhafi jouera un rôle majeur dans la trêve en Libye
    Premier ministre libyen: Daech «ne contrôle plus que certaines aires dans le désert»
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik