Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Bouclier: l'invitation à des essais ne remplace pas les garanties (Moscou)

    International
    URL courte
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)
    0 02

    L'invitation d'observateurs militaires russes aux tirs d'essai de missiles antimissiles que les Etats-Unis envisagent de déployer dans le cadre de leur système de défense antimissile en Europe ne remplace pas les garanties juridiques réclamées par Moscou, indique le ministère russe des Affaires étrangères.

    L'invitation d'observateurs militaires russes aux tirs d'essai de missiles antimissiles que les Etats-Unis envisagent de déployer dans le cadre de leur système de défense antimissile en Europe ne remplace pas les garanties juridiques réclamées par Moscou, indique mercredi le ministère russe des Affaires étrangères.

    "Une présence éventuelle aux tirs d'essai ne peut être considérée que comme mesure de transparence et de confiance. De telles mesures sont incontestablement utiles, mais ne suppriment pas la nécessité de garanties juridiquement contraignantes (…)", lit-on dans le communiqué.

    Les Etats-Unis envisagent de déployer en Europe, de 2015 à 2020, une troisième zone de positionnement de leur système de défense antimissile. Moscou s'oppose à ce projet, considérant que la mise en place d'un bouclier antimissile à proximité de ses frontières menace son potentiel stratégique.

    Tout en affirmant que le futur système de défense antimissile en Europe ne sera pas dirigé contre le potentiel stratégique russe, Washington refuse de signer un accord contraignant à ce sujet.

    L'idée d'engager une coopération en vue de créer un bouclier antimissile européen, formulée en novembre 2010 lors du sommet Russie-Otan à Lisbonne, est restée lettre morte.

    Dossier:
    Bouclier antimissile américain en Europe (577)

    Lire aussi:

    État-major russe: la Russie doit se préparer à une frappe nucléaire US
    Moscou: le bouclier antimissile US sur le territoire de ses alliés crée une menace
    Sergueï Lavrov: la défense antimissile US encercle la Russie et vise la Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik