Ecoutez Radio Sputnik
    International

    UE/Ukraine: pas d'association sans la libération de Timochenko (eurodéputé)

    International
    URL courte
    Procès contre l'ex-première ministre Ioulia Timochenko (163)
    0 0 0

    L'UE refusera de signer un accord d'association avec l'Ukraine au sommet de Kiev en décembre si l'ex-première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko n'est pas libérée d'ici là, a déclaré à Varsovie Mario David, vice-président du Parti populaire européen (PPE).

    L'UE refusera de signer un accord d'association avec l'Ukraine au sommet de Kiev en décembre si l'ex-première ministre ukrainienne Ioulia Timochenko n'est pas libérée d'ici là, a déclaré vendredi à Varsovie Mario David, vice-président du Parti populaire européen (PPE).

    "Il ne s'agit pas que de la décriminalisation (de l'article selon lequel Mme Timochenko a été condamnée, ndlr), mais d'un changement d'approche", a indiqué devant les journalistes l'eurodéputé, insistant sur l'engagement de Kiev à garantir la suprématie de la loi dans le pays.

    Selon M.David, une fois libérée, Mme Timochenko doit pouvoir participer aux élections. Les prochaines législatives sont prévues en Ukraine en automne 2012.

    Kiev espère un rapprochement avec l'Union européenne et compte beaucoup sur les retombées économiques et politiques d'un accord d'association. Mais l'UE conditionne la signature d'un tel accord au respect des principes démocratiques dans l'affaire Timochenko.

    En Europe, la perception générale de l'affaire Timochenko est qu'il s'agit d'une motivation purement politique. L'opposante a été condamnée pour avoir signé en 2009, sans l'aval du gouvernement qu'elle dirigeait à l'époque, des accords gaziers avec la Russie défavorables à Kiev.

    Dossier:
    Procès contre l'ex-première ministre Ioulia Timochenko (163)

    Lire aussi:

    Affaire Manafort: la diplomatie russe pointe des imprécisions
    Timochenko donne la date d'une éventuelle désintégration de l'Ukraine
    Timochenko compare le virus Petya à Piotr Porochenko
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik