Ecoutez Radio Sputnik
    International

    OMC/Russie: Washington abolirait l'amendement Jackson-Vanik (sénateur)

    International
    URL courte
    Adhésion russe à l'OMC (259)
    0 10

    L'adhésion de la Russie à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) devra obliger les Etats-Unis d'annuler l'amendement Jackson-Vanik, a déclaré à RIA Novosti le sénateur russe Mikhaïl Marguelov.

    L'adhésion de la Russie à l'Organisation mondiale du commerce (OMC) devra obliger les Etats-Unis d'annuler l'amendement Jackson-Vanik, a déclaré vendredi à RIA Novosti le sénateur russe Mikhaïl Marguelov.

    "Il ne reste qu'à espérer que l'adhésion de la Russie à l'OMC obligera les Etats-Unis d'abroger l'amendement Jackson-Vanik, devenu désormais absolument absurde, car dans le cadre de l'organisation cet amendement affectera avant tout les intérêts des hommes d'affaires américains", a indiqué M.Marguelov, président de la Commission pour les Affaires internationales du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement).

    Et d'ajouter que pour la Russie, l'adhésion à l'OMC signifiait de nouveaux engagements, mais aussi des droits nouveaux.

    La Russie négocie son entrée dans l'OMC depuis 1993. Son adhésion à l'organisation a été approuvée jeudi par un groupe de travail ad hoc. Le groupe a également recommandé à la Conférence ministérielle, qui se réunira du 15 au 17 décembre, d'approuver les documents d'adhésion et "d'accepter la Russie en tant que membre de l'OMC".

    Adopté en 1974, l'amendement Jackson-Vanik interdit d'accorder le statut de nation la plus favorisée (NPF) et d'octroyer des crédits d'Etat et des garanties de crédits aux pays violant ou limitant le droit de leurs citoyens à l'émigration.

    Cet amendement a été promulgué en réponse aux restrictions qui frappaient le départ des Juifs de l'ex-URSS. Certains experts et responsables politiques estiment que cet amendement constitue un obstacle sérieux à l'intensification des rapports commerciaux russo-américains, le qualifient d'absurde et d'obsolète, et appellent Washington à l'abolir.

    Depuis 1989, les Etats-Unis appliquent un moratoire annuel sur l'amendement, mais le Congrès n'a jamais voulu l'annuler officiellement.

    Dossier:
    Adhésion russe à l'OMC (259)

    Lire aussi:

    Trump menace de retirer les États-Unis de l’OMC
    Les Brics font front commun pour le libre-échange
    Les USA ont besoin de nouvelles sanctions pour faire pression sur la Russie et l'Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik