Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Ossétie du Sud: l'élection présidentielle a démarré

    International
    URL courte
    Présidentielle en Ossétie du Sud (2011) (50)
    0 0 0 0

    L'élection présidentielle a démarré ce matin en Ossétie du Sud, les bureaux de votes étant ouverts à 8h00 de Moscou (04h00GMT), annonce dimanche le correspondant de RIA Novosti sur place.

    L'élection présidentielle a démarré ce matin en Ossétie du Sud, les bureaux de votes étant ouverts à 8h00 de Moscou (04h00GMT), annonce dimanche le correspondant de RIA Novosti sur place.

    Le président sortant Edouard Kokoïty, ayant servi deux termes au poste, n'a plus le droit de se présenter aux élections. Les électeurs au nombre de près de 50.000 auront à choisir parmi 11 candidats en lice.

    C'est l'actuel ministre sud-ossète des Situations d'Urgence, Anatoli Bibilov qui a le plus de chances de remporter la course à la présidence, selon des sondages.

    Les experts affirment, que le taux de participation des électeurs sera très élevé, étant de 60 à 70%. Les résultats des élections seront reconnus de valides si plus de 50% d'électeurs prennent part au scrutin. Pour remporter l'élection présidentielle, un candidat doit recueillir 50% de votes plus un bulletin.

    Si aucun des candidats ne réussi pas à remporter la course au poste présidentiel lors du premier tour, un second tour sera organisé au bout de 15 jours suivant l'annonce des résultats du premier tour.

    Le 8 août 2008, la Géorgie a lancé une offensive militaire contre l'Ossétie du Sud, détruisant Tskhinvali et tuant des centaines de civils ainsi que des soldats de la paix russes déployés dans cette république autoproclamée. La Russie a riposté militairement et contraint la Géorgie à la paix avant de reconnaître le 26 août l'indépendance de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie, autre ancienne autonomie géorgienne.

    Affirmant avoir été "victime d'une provocation russe", la Géorgie a rompu les relations diplomatiques avec Moscou et décrété les républiques "territoires occupés".

    Dossier:
    Présidentielle en Ossétie du Sud (2011) (50)

    Lire aussi:

    L'Ossétie du Sud et l'Abkhazie rendent hommage aux victimes de l'agression géorgienne
    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    Moscou sur le conflit en Ossétie du Sud: la Russie toujours prête à défendre ses citoyens
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik