Ecoutez Radio Sputnik
International

Traité FCE: Washington suspend ses engagements

International
URL courte
0100

Les Etats-Unis suspendent certains de leurs engagements pris aux termes du Traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE), a déclaré à Washington la porte-parole du département d'Etat américain Victoria Nuland.

Les Etats-Unis suspendent certains de leurs engagements pris aux termes du Traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE), a déclaré à Washington la porte-parole du département d'Etat américain Victoria Nuland.

"Les Etats-Unis ont annoncé mardi à Vienne avoir suspendu l'application de certains de leurs engagements pris à l'égard de la Russie dans le cadre du Traité sur les forces conventionnelles en Europe. Cette annonce a été faite après que les Etats-Unis et leurs alliés au sein de l'OTAN avaient essayé pendant quatre ans de trouver une solution diplomatique" suite à l'adoption du moratoire russe sur l'application du traité en 2007, a indiqué Mme Nuland.

Le Traité FCE prévoit la limitation de cinq catégories d'armes conventionnelles: chars, véhicules blindés, pièces d'artillerie d'un calibre supérieur à 100 mm, avions de combat et hélicoptères de frappe.

Signé le 19 décembre 1990 à Paris par 16 Etats membres de l'Otan et six Etats membres du Traité de Varsovie, le Traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE) définissait les quantités d'armements conventionnels stationnés en Europe. Mais son principe fondamental relatif au maintien de l'équilibre des forces entre deux coalitions a perdu sa raison d'être avec la réunification de l'Allemagne, l'adhésion à l'Otan de plusieurs pays d'Europe orientale et la dissolution de l'URSS. En 1999, le sommet de l'OSCE à Istanbul a débouché à la signature d'une version adaptée du traité, ratifiée par quatre pays - la Russie, la Biélorussie, le Kazakhstan et l'Ukraine.

En 2007, Moscou a gelé sa participation au Traité FCE, sans toutefois s'en retirer, arguant "des circonstances exceptionnelles mettant en péril la sécurité de la Russie". Moscou souhaite que les pays de l'Otan ratifient la version adaptée du traité FCE qui ne privilégie plus la logique de coalition, mais tient compte de la nouvelle architecture de sécurité en Europe.

Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres