Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Kazakhstan: les troubles orchestrés par des forces extérieures (experts)

    International
    URL courte
    0 0 0

    Les heurts meurtriers survenus la semaine dernière dans la ville kazakhe de Janaozen (ouest) ont été orchestrés par des forces désireuses de déstabiliser le pays, estiment les experts kazakhs.

    Les heurts meurtriers survenus la semaine dernière dans la ville kazakhe de Janaozen (ouest) ont été orchestrés par des forces désireuses de déstabiliser le pays, estiment les experts kazakhs.

    "Les revendications ouvrières ont été instrumentalisées par ceux qui critiquent le régime depuis l'étranger", a déclaré le président du fonds "Centre pour le partenariat social" Alibek Baïnechov, qui nie le caractère social des incidents de Janaozen.

    Depuis plusieurs mois, les employés des compagnies pétrolières manifestent à Janaozen contre leurs faibles salaires. Vendredi, des troubles massifs y ont éclaté, les manifestants ont brulé 46 édifices et plusieurs voitures. La police est intervenue pour réprimer les protestataires. D'après les données officielles, les affrontements ont fait 14 morts et des dizaines de blessés.

    Samedi, le président kazakh Noursoultan Nazarbaïev a décrété l'état d'urgence dans la ville.

    La présidente de l'Alliance citoyenne du Kazakhstan, Aïgoul Solovieva, estime également que les troubles du 16 décembre ont été provoqués par des "forces extérieures au conflit".

    "A mon avis, il s'agit d'une action préméditée. Cela est peut-être lié aux intérêts d'une partie tierce, qui a transformé ce conflit en affrontement. L'effet de foule a fait le reste", a indiqué Mme Solovieva.

    Lire aussi:

    Cosmonaute russe: «les expériences françaises en orbite ont été exemplaires»
    Le "premier cercle" de Poutine s'exprime dans un film documentaire
    Les parties syriennes, dont l'opposition armée, réunies à Astana
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik