Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Frappes de l'Otan en Libye: Moscou réclame une enquête (agence)

    International
    URL courte
    Libye: sanctions contre Kadhafi (800)
    0 1010

    Le représentant permanent de la Russie auprès de l'Onu, Vitali Tchourkine, a exigé lundi une enquête sur les victimes civiles libyennes des raids aériens menés par l'Otan, rapportent les médias occidentaux.

    Le représentant permanent de la Russie auprès de l'Onu, Vitali Tchourkine, a exigé lundi une enquête sur les victimes civiles libyennes des raids aériens menés par l'Otan, rapportent les médias occidentaux.

    "Malheureusement, l'Alliance a occupé une position purement propagandiste en faisant état de l'absence totale de victimes civiles en Libye, ce qui est (…) faux", a-t-il déclaré aux journalistes.

    Selon le responsable, l'Otan n'a toujours pas fourni au Conseil de sécurité de l'Onu le moindre détail sur les victimes civiles. Le responsable russe a par ailleurs indiqué qu'il envisageait d'évoquer cette question jeudi lors d'une réunion du Conseil.

    Il a en outre a critiqué le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, pour avoir défendu les démarches de l'Alliance.

    "Nous souhaitons que le secrétariat de l'Onu soit plus prudent dans ses jugements sur les questions importantes relevant de la compétence du Conseil de sécurité", a souligné M.Tchourkine.

    Suite à l'adoption de la résolution 1973 par le Conseil de sécurité de l'Onu prévoyant la protection des civils par tous les moyens nécessaires, une coalition internationale sous commandement de l'Alliance a lancé fin mars une opération militaire en Libye.

    D'après les médias internationaux, en sept mois d'opération, les frappes de l'Otan ont coûté la vie de 40.000 à 70.000 civils libyens.

    L'insurrection armée en Libye a duré près de neuf mois. Les affrontements entre les troupes du régime Kadhafi et les insurgés ont fait des milliers de morts et ont causé un grave préjudice à l'économie du pays. Mouammar Kadhafi, qui avait gouverné la Libye pendant 42 ans, a été tué le 20 octobre dernier.

    Dossier:
    Libye: sanctions contre Kadhafi (800)

    Lire aussi:

    Cousin de Kadhafi: les partisans de la Jamahiriya prêts à revenir au pouvoir en Libye
    Macron: faire la guerre en Libye était une erreur
    À peine amnistié, le fils de Kadhafi de nouveau recherché par la CPI
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik