Ecoutez Radio Sputnik
International

Iran: les sanctions à l'ordre du jour malgré les menaces de Téhéran (UE)

International
URL courte
Nucléaire iranien (2014) (1478)
0300

L'Union européenne ne renoncera pas à de nouvelles sanctions contre l'Iran malgré la menace de Téhéran de fermer le détroit d'Ormuz, a indiqué Michael Mann, porte-parole de la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton.

L'Union européenne ne renoncera pas à de nouvelles sanctions contre l'Iran malgré la menace de Téhéran de fermer le détroit d'Ormuz, a indiqué mercredi Michael Mann, porte-parole de la chef de la diplomatie européenne Catherine Ashton.

"L'Union européenne envisage une autre série de sanctions contre l'Iran et nous ne renonçons pas à cette idée", a affirmé M.Mann, cité par les médias.

Selon le porte-parole, une décision sur ce nouveau train de sanctions contre Téhéran pourrait être prise lors de la prochaine réunion des chefs de diplomatie européens, le 30 janvier prochain à Bruxelles.

L'idée d'imposer de nouvelles sanctions à l'Iran est due au refus de Téhéran de coopérer pleinement avec la communauté internationale sur son programme nucléaire controversé. Quoi qu'il en soit, les Européens demeurent divisés sur la nécessité ou non d'imposer un embargo sur le pétrole iranien.

Mardi, le premier vice-président iranien, Mohammad Reza Rahimi, a affirmé que l'Iran fermerait le détroit d'Ormuz au transit de pétrole en cas de sanctions contre ses exportations pétrolières. Le commandant de la marine iranienne, l'amiral Habibollah Sayyari, a souligné pour sa part mercredi qu'il était "très facile" pour l'Iran de bloquer le détroit d'Ormuz.

Les rumeurs sur la possibilité d'une telle mesure avaient déjà provoqué une flambée des cours du brut début décembre.

Plusieurs pays occidentaux, les Etats-Unis en tête, soupçonnent l'Iran de chercher à se doter de l'arme nucléaire sous couvert d'un programme mené, selon Téhéran, à des fins civiles.

Dossier:
Nucléaire iranien (2014) (1478)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik
Grands titres