International
URL courte
La reconnaissance et la négation du génocide arménien (110)
0 11
S'abonner

Le Sénat français a adopté lundi soir la proposition de loi pénalisant la négation des génocides, notamment du génocide arménien, a annoncé lundi soir le correspondant de RIA Novosti sur place.

Le Sénat français a adopté lundi soir la proposition de loi pénalisant la négation des génocides, notamment du génocide  arménien, a annoncé lundi soir le correspondant de RIA Novosti sur place.

La loi a été adoptée au terme d'une longue séance de débats par 127 sénateurs, 86 sénateurs ayant voté contre.

Le texte approuvé jeudi 22 décembre  par l'Assemblée nationale  prévoit une peine d'une année de prison et 45.000 euros d'amende pour toute négation du génocide arménien commis dans l'Empire ottoman.

Les massacres et déportations d'Arméniens entre 1915 et 1917 ont fait plus de 1,5 million de morts selon les Arméniens,  de 300.000 à 500.000 selon la Turquie, qui récuse la notion de génocide reconnue notamment par la France, le Canada et le Parlement européen.

La loi française reconnaît deux génocides: celui d'holocauste (loi de 1990) et le génocide arménien (loi de 2001).

Dossier:
La reconnaissance et la négation du génocide arménien (110)

Lire aussi:

Une fillette de 3 ans étranglée par sa mère de 19 ans en train de hurler «Jésus de Nazareth»
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
Pourquoi le prince Albert de Monaco a-t-il rendu visite au Pr Raoult?
«Tu hors de ma vue»: Mélenchon tacle Macron sur TikTok en reprenant une chanson en vogue - vidéo
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook