Ecoutez Radio Sputnik
    International

    Crise: l'Europe a "tout faux" (Soros)

    International
    URL courte
    Crise financière mondiale (296)
    0 2 0 0

    Les dirigeants des pays européens "ont tout faux" dans leur lutte contre la crise financière qui a éclaté en 2007, a déclaré le milliardaire américain George Soros cité par le Wall Street Journal.

    Les dirigeants des pays européens "ont tout faux" dans leur lutte contre la crise financière qui a éclaté en 2007, a déclaré le milliardaire américain George Soros cité par le Wall Street Journal.

    Selon M.Soros, qui s'exprimait devant les journalistes en marge du Forum économique mondial de Davos, la réaction "chaotique" des autorités européennes face à la crise a démontré leur manque de compréhension du fonctionnement des marchés financiers.

    Le milliardaire a exhorté l'Europe à introduire des obligations communes dans la zone euro, les seules réformes structurelles étant insuffisantes. D'après M.Soros, l'application généralisée des mesures d'austérité dans les pays européens serait susceptible de provoquer la désintégration politique de l'UE.

    En octobre dernier, George Soros ainsi que 95 autres politiciens, économistes et hommes d'affaires de l'Union européenne ont envoyé une lettre ouverte aux autorités de la zone euro, les appelant à régler la crise de la dette souveraine dans les plus brefs délais. Selon eux, tout atermoiement pourrait déboucher sur l'effondrement du système financier mondial.

    Les auteurs de la lettre ont notamment proposé à mettre en place un trésor unique dans la zone euro, destiné à attirer les fonds dans la région et à superviser la discipline budgétaire dans les pays membres de l'UE.

    Dossier:
    Crise financière mondiale (296)

    Lire aussi:

    Selon George Soros, l’UE est une «union dysfonctionnelle»
    Euro pour toute l’UE: une idée «complètement déconnectée des réalités»
    Une pétition appelle à expulser Soros des États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik